Augmentation de volume des ganglions

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 11 Avril 2014 : 12h53
-A +A

Les ganglions sont de petits renflements cellulaires du système lymphatique.

Le système lymphatique est un réseau très complexe de vaisseaux dans lequel circule un liquide (la lymphe) qui sert à véhiculer les cellules du système immunitaire et à "nettoyer" l'organisme.

Augmentation de volume des ganglions : Comprendre

Les ganglions jouent un rôle important dans la défense de l'organisme.

Il y en a partout dans l'organisme et on peut facilement palper ceux du cou, de l'aine et des aisselles. Les ganglions purifient la lymphe et agissent comme une barrière contre la maladie. De ce fait, lorsqu'ils filtrent un foyer infectieux, ils se mettent à fabriquer des anticorps afin de lutter contre l'envahisseur. C'est pourquoi ils gonflent rapidement. Ils deviennent douloureux lorsqu'ils doivent s'activer fortement.

En revanche, une augmentation graduelle et sans douleur peut faire soupçonner la présence d'une tumeur maligne (cas très rare).

Occasionnellement, une augmentation du volume des ganglions peut s'accompagner de chaleur et de rougeur.

Augmentation de volume des ganglions : Causes

  • Infections

    Il s'agit, et de loin, des causes les plus fréquentes. Par exemple, une mononucléose infectieuse, une infection de l'oreille ou de la gorge affecteront les ganglions du cou. Une infection du bras (à cause par exemple d'une piqûre d'insecte qui s'est infectée) pourra entraîner un gonflement des ganglions de l'aisselle. Une maladie sexuellement transmissible affectera les ganglions de l'aine. Le virus du VIH peut s'accompagner, selon le stade d'évolution, d'une hypertrophie ganglionnaire généralisée.

  • Tumeurs cancéreuses

    Il peut s'agir soit d'un cancer prenant son origine dans un ganglion, comme dans la maladie de Hodgkin, soit d'un cancer qui a débuté dans un organe et qui a répandu des métastases. En effet, si le cancer a produit des métastases, les cellules cancéreuses vont circuler dans la lymphe et les ganglions essaieront automatiquement de les stopper. La métastase pourra alors continuer de se développer dans les ganglions. C'est pourquoi, par exemple, les médecins qui traitent le cancer du sein prélèvent les ganglions de l'aisselle afin de savoir si la maladie s'est répandue.

    Dans tous les cas de cancer, les ganglions augmentent graduellement de volume sans qu'il y ait de douleur.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 11 Avril 2014 : 12h53
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Média, 2005.
A lire aussi
Grosseur à l'aine Publié le 31/05/2001 - 00h00

Une grosseur à l'aine peut avoir plusieurs origines mais, dans la plupart des cas, il s'agit d'un problème bénin.Il ne faut donc pas s'en inquiéter outre mesure. Cela peut survenir même si l'on est en parfaite santé.

Le lymphome, un cancer du sang difficile à diagnostiquer Publié le 26/11/2007 - 00h00

Un lymphome est un cancer du sang qui se développe dans le système lymphatique et qui peut s'installer dans n'importe quelle partie du corps.La fréquence de ce cancer a doublé en vingt ans. Le problème majeur avec le lymphome est l'absence de symptômes spécifiques, essentiels pour un...

Plus d'articles