Une arme contre l'obésité : l'allaitement

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 17 Juin 2002 : 02h00

En terme d'obésité, des programmes de prévention ciblés notamment sur les enfants sont devenus indispensables. Dans ce domaine, l'allaitement maternel semble jouer un rôle préventif. Selon une étude britannique, il diminue de 30% le risque d'obésité infantile !

© Istock

Nous assistons actuellement à une véritable épidémie mondiale de l'obésité, une maladie pourtant non contagieuse. Près de 10% des petits Français de 10 mois à 8 ans sont obèses, contre les 3% prévus. Le nombre de personnes en surpoids a augmenté de 17% et celui des obèses de 28%. Certes, d'autres pays présentent des progressions encore plus inquiétantes, comme le Japon avec une augmentation de l'obésité infantile de 53%, les Etats-Unis (60%) ou la Grande Bretagne (53%). Cependant, la mise en place de programmes préventifs pourrait inverser ce phénomène, comme vient de nous le démonter la Finlande.

Dans le cadre de la prévention, les résultats d'une équipe de chercheurs britanniques nous apportent des armes intéressantes dans la lutte contre l'obésité. Ils se sont penchés sur le rôle protecteur probable de l'allaitement. Ils ont suivi un groupe de 32.000 enfants, dont 25% étaient nourris exclusivement au sein, 7% recevaient une alimentation mixte et 68% une alimentation unique à base de lait en poudre. Entre trois et trois ans et demi plus tard, le taux d'enfants obèses était moindre dans le groupe d'enfants allaités. Ce constat persiste si l'on tient compte de certains facteurs de risque, dont le statut socio-économique, le poids de naissance et le sexe.

La promotion de l'allaitement représente donc une pratique efficace pour contrer le développement de l'obésité. Le « plus » de cette démonstration est que cet effet s'ajoute aux multiples bénéfices déjà reconnus de l'allaitement, tant pour l'enfant que pour la mère.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 17 Juin 2002 : 02h00
Source : Armstrong J. & Neilly J.J., Breastfeding and lowerig the risk of childhood obesity. The Lancet, juin 2002, 359 : 2003-2004.
PUB
PUB
A lire aussi
Obésité : la faute à la flore intestinale ?Publié le 25/11/2008 - 00h00

Plusieurs chercheurs viennent de mettre en évidence un effet possible des bactéries de la flore intestinale sur la régulation du poid s corporel. L'obésité actuelle pourrait ainsi être liée à une activité trop efficace de cette flore intestinale...

Surpoids : Pourquoi grossit-on ?Publié le 27/10/2008 - 00h00

Les chiffres du surpoids chez les adultes font frémir et ceux des enfants sont considérés comme un problème de santé publique. Société obésogène ou incidence de la génétique, mais quelles sont les raisons de ces chiffres aberrants ?

Plus d'articles