Alimentation déséquilibrée des enfants : comment inverser la tendance

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Octobre 2007 : 02h00
-A +A
L'alimentation est en cause dans l'augmentation du surpoids et de l'obésité infantile (la sédentarité aussi). Globalement, l'alimentation des enfants est déséquilibrée : trop de protéines chez les tout-petits, au-delà de 3 ans trop de lipides, pas assez de glucides complexes et trop de sucres simples. Les parents doivent veiller à inverser ces trois mauvaises tendances.

Quelques conseils pour inverser ces trois tendances alimentaires néfastes à la santé des enfants.

Réduire les protéines (viandes, poissons, oeufs)

Jusqu'à 2 ans : pas plus de 2 cuillères à soupe par jour.A 3 ans : 3 cuillères à soupe ou un oeuf par jour (30 à 40 g) De 4 à 10 ans : 60 à 80 g (100g de viande = 20g de protéines)

Limiter les lipides dès 3 ans

Avant 3 ans, les lipides doivent être apportés en bonne quantité (40-45% de l'apport énergétique total) car ils sont indispensables à la maturation du cerveau. Jamais d'aliments allégés en lipides avant 3 ans.Après 3 ans, l'apport lipidique doit diminuer (30-35% de l'apport énergétique total). Etant actuellement trop important, il faudrait notamment réduire les acides gras saturés cachés dans les viennoiseries, les pâtisseries, tartes salées et aliments frits.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 22 Octobre 2007 : 02h00
Source : Lettre du JIM / Spécial La nutrition des enfants / Observatoire du pain, 19 septembre 2007.
A lire aussi
6 repères alimentaires pour enfants et ados Publié le 04/05/2009 - 00h00

Grignotages, absence de petit-déjeuner, excès de boissons sucrées, snack... sont autant de mauvaises habitudes alimentaires qui contribuent à la survenue du surpoids. Voici quelques repères alimentaires pour couvrir au plus juste les besoins nutritionnels de vos enfants et ados.

Régimes amaigrissants : attention danger ! Publié le 25/02/2002 - 00h00

Malgré les mises en garde des nutritionnistes, les régimes amaigrissants continuent malheureusement d'être périodiquement pratiqués, et ce bien que l'on sache qu'ils ont les dangereux kilos yo-yo pour conséquence....

Plus d'articles