Advil, Naproxène : un usager sur six dépasse les doses limites

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Mercredi 31 Janvier 2018 : 14h25

15 % des personnes qui prennent de l'ibuprofène ou un autre anti-inflammatoire ne respectent pas les doses maximales recommandées, d'après une étude.

© Istock

Ce médicament, vous l'avez sûrement dans votre armoire à pharmacie. L'ibuprofène  (Advil®, Nurofen®, etc) est un incontournable des officines. En 2013, plus de 65 millions de boîtes d'anti-inflammatoires ont été vendues. Il faut dire que les usages multiples et son accès facile le rendent particulièrement pratique. Le problème, c'est que nombre de patients ne l'utilisent pas correctement et risquent la surdose.

L'alerte émane de l'université de Boston (Etats-Unis), qui publie une étude à ce sujet dans Pharmacoepidemiology & Drug Safety. Pendant une semaine, 1 300 Américains ont rempli un journal de leur consommation de médicament. Tous étaient identifiés comme prenant régulièrement de l'ibuprofène ou un autre anti-inflammatoire non-stéroïdien – comme l'aspirine ou le naproxène.

Six heures minimum entre deux prises

Advil® et consorts remportent la palme des AINS les plus utilisés, et de loin. 90 % des volontaires l'ont pris à un moment dans la semaine – parfois pendant 7 jours. Mais ceux qui ne respectent pas les recommandations de leur notice sont trop nombreux.

Plus d'un usager sur dix dépasse la dose limite d'ibuprofène quotidienne, d'après cette étude. Elle est pourtant fixée à 1 200 mg, soit l'équivalent de 3 comprimés de 400 mg. 4 % ont la même habitude avec les autres AINS.

Ce n'est guère mieux en regardant sur l'ensemble de la semaine : il n'est pas rare que les patients combinent deux anti-inflammatoires – contrairement à ce qui est recommandé – ou qu'ils ne respectent pas le délai entre deux prises – qui est fixé à 6 heures.

Certains facteurs favorisent l'excès, comme une crise douloureuse et persistante, ou une mauvaise santé physique générale. Mais ce surdosage n'est pas sans risque : ces médicaments augmentent légèrement le risque d'incident cardiaque mais aussi de saignements gastro-intestinaux.

PUB

De nombreuses contre-indications

"Il est important de savoir combien d'usagers dépassent la limite, dans quelles circonstances, et les paramètres associés à cette surdose, estime donc David Kaufman, qui signe ces travaux. Ce genre d'information peut aider à mettre au point des interventions destinées aux patients, afin de favoriser un meilleur usage."

Les règles de bonne utilisation sont claires. Il doit s'écouler au minimum 6 heures entre deux prises d'anti-inflammatoires, en ne dépassant pas 1 200 mg par jour. Les usagers sont invités à commencer par la dose minimale et à l'augmenter progressivement si ce n'est pas efficace. Ainsi, les comprimés de 400 mg sont à tester en dernier recours.

Par ailleurs, de nombreuses contre-indications existent quant à l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens. Les personnes souffrant d'ulcères, de maladies cardiovasculaires, âgées ou enceintes doivent éviter de prendre ces médicaments.

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Mercredi 31 Janvier 2018 : 14h25
Source : Exceeding the daily dosing limit of nonsteroidal anti-inflammatory drugs among ibuprofen users, David W. Kaufman et al, Pharmacoepidemiology & Drug Safety, 26 janvier 2018
Analyse des ventes des medicaments en France en 2013, ANSM, consulté le 31 janvier 2018
Rappel des règles de bon usage des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), ANSM, consulté le 31 janvier 2018
PUB
PUB
A lire aussi
Ibuprofène : attention aux surdoses !Publié le 13/04/2015 - 16h43

L’Agence européenne du médicament met en garde contre l’utilisation de l’ibuprofène à fortes doses. Avec 2.400 mg par jour, soit le double des recommandations, le risque cardiaque est augmenté, pouvant mener à des infarctus et à des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Ibuprofène : 11 précautions s'imposentPublié le 15/07/2008 - 00h00

L'ibuprofène est un anti-inflammatoire qui soulage la douleur et la fièvre. Ce médicament est très souvent prescrit par les médecins pour ces indications, mais il est également disponible en accès libre en pharmacie. Dans ces conditions, quelques précautions s'imposent.

Plus d'articles