Activité physique en entreprise : terminée, la sédentarité du Travailleur !

Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Lundi 26 Septembre 2016 : 11h32
Mis à jour le Lundi 26 Septembre 2016 : 14h29

Nous vivons la moitié de notre temps éveillé au travail. Si certains métiers procurent aux travailleurs la juste dose d’activité physique quotidienne nécessaire à leur santé  - extraction et transformation des matières premières, manutention, usinages, métiers physiques, efforts corporels divers… - il faut bien reconnaître que les métiers du secteur tertiaire, ceux des entreprises de services, qui se satisfont d’un bureau, d’une chaise, d’un ordinateur et d’un téléphone pour l’accomplissement des tâches requises, n’offrent à leurs actifs que la perspective de la sédentarité pourvue des  facteurs de risques pour la santé qu’elle engendre. Les politiques RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) établissent désormais un lien entre le sport, la santé et le mieux-être des collaborateurs, et pointent  ses vertus sur les plans managérial ou économique. Alors, comment bouger au bureau, en attendant les plans d’envergure que nous promettent les patrons ?  Nicolas Bertrand, kinésithérapeute et ostéopathe, co-fondateur de la méthode Macadam Tonic, nous a préparé sur mesure quelques exercices simples et efficaces.

© Istock

Expérience du sport au bureau : une seconde vie commence !

« L’activité physique devient un thème perçu de plus en plus comme important par les entreprises françaises. La voie du sport santé (par opposition au sport compétition, NDLR) est un outil complémentaire mis à disposition des entreprises dans le cadre de la RSE ", explique Didier Besseyre, président de la Fédération française du sport d’entreprise (FSSE).

Une activité physique sportive qui permet de contrecarrer la menace de la sédentarité par le développement de (nouvelles ?) compétences physiques, qui vont avoir un impact concret sur le cœur et la santé; et qui doit pouvoir se pratiquer pendant la journée de travail, lorsque le temps disponible hors bureau se trouve accaparé par la vie de famille, les tâches domestiques, les obligations de toutes sortes.

Bénéfices de l’activité physique pour les salariés

  • Amélioration de la santé et de la condition physique
  • Diminution des risques liés à l’inactivité physique
  • Contrôle et stabilité du poids
  • Prévention des maladiescardiovasculaires, obésité, diabète, ostéoporose, dépression, et certains cancers …
  • Prévention des TMS (Troubles Musculo- Squelettiques)
  • Prévention des douleurs diverses liées aux postures répétitives inconfortables
  • Prévention des risques psychosociaux

Selon le CNOSF, (comité national olympique sportif français) « les programmes d’activité physique font chuter l’absentéisme de 32 % et diminuent de 7 à 21 % le risque de maladie. »

Bénéfices de l’activité physique pour l’entreprise

  • Hausse de la productivité
  • Diminution des dépenses liées aux soins de santé
  • Diminution des absences causées par les maladies
  • Réduction des taux d’absentéisme, de rotation du personnel
  • Baisse du nombre et de la fréquence des accidents et des blessures (notamment lors de la réalisation de tâches physiques)
  • Revalorisation de l'image et de l’attractivité de l'entreprise (auprès des salariés, des partenaires extérieurs, etc.).

Bénéfices de l’activité physique pour le management

  • Amélioration du climat social et de la qualité de vie au travail
  • Satisfaction professionnelle et bien-être au travail accrus
  • Développement d’une culture d'entreprise positive
  • Amélioration de la concentration
  • Productivité et efficacité au travail accrues
  • Meilleur moral et effets bénéfiques sur l'humeur
  • Plus grande capacité à gérer le stress : les employés sont plus calmes et détendus
  • Stabilisation de l’effectif
  • Diffusion des valeurs de dynamisme, de performance
  • Développement de l’esprit d’équipe
  • Meilleures relations entre les employés (lien social créé).

Activité physique en entreprise : tentons l’expérience quelques minutes par jour

De quoi avons-nous besoin ?

Le Plan National Nutrition Santé (PNNS) recommande de faire de l'activité physique chaque jour de la semaine.

Pour les adultes de 18 à 65 ans , il est recommandé une activité physique de type aérobie (endurance) d'intensité modérée pendant une durée minimale de 30 minutes 5 jours par semaine ou une activité de type aérobie d'intensité élevée pendant une durée minimale de 20 minutes 3 jours par semaine (recommandations de l’OMS). Il faut satisfaire à 3 types d’efforts :

  • Des exercices d'endurance : marcher, participer à des compétitions ou des tournois organisés par l'entreprise, se rendre au travail à vélo, etc.
  • Des exercices d'assouplissement : faire des étirements au poste de travail, pratiquer des activités telles que la gymnastique dites douce etc…
  • Des exercices de développement de la force : Monter les escaliers, développer ses muscles, soulever des poids, etc.

Un investissement sport et santé aisément réalisable par l’entreprise

Ces activités physiques au travail dépendent du secteur d’activité et de la taille de l'entreprise. Elles conviennent à tous les niveaux de forme physique, que l’on soit sportif ou non, et doivent idéalement être partagées par tous, dans une logique de cohésion et de proximité, du premier échelon hiérarchique jusqu’au président !

L’organisation de l’entreprise et son investissement pour le sport en interne peut prendre la tournure suivante :

  • Aménagement d’une salle de sport dédiée avec des cours assurés par un professionnel.
  • Inciter le personnel à monter les escaliers quotidiennement.
  • Plan de Déplacements Entreprise (PDE): un tel plan vise à encourager les salariés à se rendre au travail à pied ou à vélo.
  • Mise à disposition de vélos : les salariés peuvent utiliser des vélos de l’entreprise pour leurs trajets quotidiens professionnels, un stationnement dédié et sécurisé est prévu, ainsi que des douches et des vestiaires.
  • Aménagement des horaires de travail, pour permettre aux salariés de pratiquer une activité physique ou sportive sur son lieu de travail ou à l’extérieur.
  • Organisation d’activités de loisirs comme des promenades pendant l'heure du déjeuner, des journées d'activités, des sorties pour pratiquer des sports collectifs. (Golf éducatif, marche nordique…)
  • Participation et préparation physique à des événements sportifs (marathons, courses, tournois interentreprises…).
  • Echauffement sur les chantiers des métiers du bâtiment, afin d’éviter les accidents dès les premières heures de travail. Ces mesures entraînent une réduction significative du nombre d’accidents du travail.
  • Information et communication : opérations de sensibilisation et d’accompagnement via l’Intranet ou les revues internes, diffusion de documents sur les modes de vie sains.

Activité physique au bureau : 3 exercices sur mesure

Selon Nicolas Bertrand, de Macadam Tonic, tout commence par une histoire de posture au poste de travail et d’ergonomie : « Apprenez à bien régler votre poste de travail. Le bas du dos bien collé à votre fauteuil, la tête à peu près à une longueur de bras de votre écran, le regard à la hauteur de la première ligne d’écriture, les coudes à angle droit, le clavier à 10 à 15 cm du bord du bureau, les épaules détendues, l’arrière des genoux qui ne touchent pas le siège … Et vous êtes paré pour la journée. »

1er exercice : bascule du bassin, droite/gauche

En position assise, prenez conscience de vos appuis et faites travaillez vos abdominaux dans cet exercice facile à réaliser sur n’importe quel siège. Transférez le poids de votre corps d’une fesse à l’autre. Maintenez la position six secondes sur chaque fesse puis alterner. Faire 2 séries de 10 mouvements.

2ème exercice : transverse de l'abdomen assis

Muscle abdominal particulièrement actif dans la respiration, le transverse de l’abdomen permet de maintenir le ventre rentré pendant la phase d’expiration (souffle). Soufflez au maximum en essayant de plaquer le bas votre dos sur le mur. Maintenez la position 6 secondes en restant en apnée. Faire 2 séries de 10 mouvements.

3ème exercice : swing chaise bureau

Dans cet exercice vous devez dissociez le haut du corps du bas du corps. Dans un mouvement de rotation opposée (plus simple avec une chaise de bureau pivotante). Réaliser 20 mouvements (10 à droites, 10 à gauche)

 

 
Publié par Isabelle Gayrard Auzet, Rédactrice en Chef le Lundi 26 Septembre 2016 : 11h32
Mis à jour le Lundi 26 Septembre 2016 : 14h29
Source : Nicolas Bertrand, kinésithérapeute et ostéopathe, co-fondateur de la méthode Macadam Tonic.
Fédération Française du Sport en Entreprise : La FFSE est affiliée au CNOSF et agréée par le Ministère chargé des Sports. - OMS (organisation mondiale de la santé) http://www.who.int/dietphysicalactivity ; -CNOSF :http://franceolympique.com; -Guide d'activité physique canadien pour une vie active saine  par Santé Canada : http://www.pace-canada.org/products/pdfs/fr/guide-fr.pdf; -http://www.ufolep.org/ (la ligue de l'Enseignement) ; -PNNS (plan national nutrition santé); -http://www.novethic.fr/ 
A lire aussi
Sport et santé : duo gagnant !Publié le 09/12/2012 - 23h00

Vous manquiez encore de motivations pour chausser vos baskets ? Voilà toutes les bonnes raisons pour vous mettre sur la ligne de départ !Une activité physique régulière est le socle de votre santé.

Chiropraxie : un allié contre les troubles musculo-squelettiques (TMS)Publié le 22/10/2015 - 09h20

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent 80% des maladies professionnelles. Ils sont responsables d’un taux très élevé d’absentéisme au travail et d’une baisse considérable de productivité. La chiropraxie via des manipulations vertébrales peut apporter une aide aux...

Troubles musculo-squelettiques (ou TMS) au travailPublié le 09/11/2009 - 00h00

Maux de dos, douleurs musculaires, articulaires... les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont actuellement la première cause d'absentéisme au travail. Leur prévention et leur prise en charge sont donc essentielles tant pour le bien-être des employés que des employeurs.

Plus d'articles