Ce billet fait partie du blog "Le blog de la Rédaction".

Accros aux mails et au portable : une dépendance ?

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Août 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 27 Août 2012 : 13h56
-A +A

Pas toujours facile de décrocher du travail quand on est en vacances. Surtout quand on a avec soi un Smartphone capable de lire ses mails, voire sa tablette ou son ordinateur portable connecté sur internet… 

38 % des Français consultent ainsi tous les jours leurs mails pendant leurs congés.

Si c’est votre cas, êtes-vous accro ? Est-ce dangereux pour votre santé ?

« Tu devrais arrêter un peu avec les jeux vidéo, même pendant les vacances tu y passes l’essentiel de ton temps ! » Cette phrase, que beaucoup d’entre nous peuvent dire à leurs ados, peut aussi nous concerner. Nous aussi pouvons être accros aux écrans.

Selon une enquête Opinion way, 38 % d’entre nous regardent quotidiennement leurs mails, le quart allant jusqu’à travailler tous les jours (réalisée au printemps 2012 auprès de 1010 personnes pour voyagermoinscher.com).

Suis-je dépendant(e) aux écrans ?

Si c’est votre cas, vous pouvez vous demander si vous êtes devenu(e) dépendant(e) aux écrans et si vous êtes encore capable de décrocher du travail.

Pour y voir plus clair, il peut être utile de vous poser quelques questions :

  • Est-ce que je consulte mes mails tous les jours ?
  • Est-ce que j’ouvre mon Smartphone dès qu’il vibre ?
  • Suis-je à risque de stress, ne pouvant pas me détacher du travail, même pour me reposer ?
  • Suis-je exposé(e) à des conflits avec mon conjoint à cause de cette occupation ?
  • Est-ce que je donne un bon exemple à mes enfants ?

Si vous répondez « oui » à une ou plusieurs de ces questions, vous pourriez avantageusement essayer de couper un peu le cordon ombilical avec vos mails, surtout si vous répondez « non » à la question suivante : la consultation quotidienne de mes mails est-elle nécessaire à mon travail ?

Dans le même sondage, 80 % des Français considèrent qu’il est aberrant de travailler pendant les congés, estimant qu’il s’agit d’un excès de zèle.

Et c’est bien l’excès qui caractérise la dépendance, quand on ne peut pas se limiter, comme pour l’alcool, le tabac, la télévision ou même la sexualité.

Se fixer quelques règles

Si vous pensez que vous êtes un peu dépendant au portable, vous pouvez tout simplement vous parler à vous-même comme vous parleriez à votre ado :

  • Essaye de ne pas consulter spontanément ton portable aujourd’hui.
  • Essaye de te limiter à une seule consultation par jour.
  • Quel cadeau pourrais-je me faire pour me récompenser ?

Le plus important est d’avoir trois choses en tête :

  • Il est utile de passer au moins une journée par semaine sans « sa dépendance ». Cela permet de casser les réflexes. Pourquoi ne pas éteindre le portable le dimanche par exemple ?
  • Il peut être dangereux d’être en surcharge mentale, si les préoccupations du travail sont quotidiennes et ne permettent pas une vraie coupure estivale.
  • Il est indispensable de rester dans des limites socialement acceptables, de manière à ce que le regard des autres ne soit pas négatif.

Reste que vous pouvez aussi être un consommateur éclairé, tirant bénéfice à mixer votre travail et votre vie privée. Mais dans ces cas là, vous devez y trouver un bénéfice clair, voire du plaisir. C’est vrai qu’on peut mieux se détendre si l’on sait qu’on sera averti s’il y a un problème.

Mais si votre portable est source de soucis, si vous sentez que trop de préoccupations vous perturbent, que vous ne vous détendez pas suffisamment, que vous subissez quelques conflits avec vos proches, que cette manie ne vous plaît pas, etc. soyez simple et appelez un chat un chat : vous êtes victime de votre portable et le mieux est de trouver une solution.

Source : Le Figaro samedi 18 août 2012

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 27 Août 2012 : 00h00
Mis à jour le Lundi 27 Août 2012 : 13h56
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
A lire aussi
Êtes-vous une victime de votre smartphone ? Publié le 12/01/2015 - 07h00

La question est de savoir si vous maîtrisez les nouvelles technologies et notamment votre smartphone et votre tablette ou si vous en êtes plutôt victime.L’objectif est de rétablir la situation afin de les utiliser à bon escient et de ne pas mettre votre santé en danger.Conseils pratiques et...

Fatigue Publié le 31/05/2001 - 00h00

La fatigue est une réponse de l'organisme à une dépense excessive d'énergie.Elle est le plus souvent due à de mauvaises habitudes de vie ou à des troubles psychologiques.

Ados : touche pas à mon portable ! Publié le 29/01/2003 - 00h00

Aujourd'hui, au pays des adolescents, le monde est clivé en deux. Il y a ceux qui en ont un et ceux qui n'en ont pas. Et entre les uns et les autres, la communication n'est pas toujours facile…

Cannabis : je pense que mon ado se drogue... Que faire ? Publié le 05/05/2015 - 12h49

Plus de 20% des Belges âgés de 15 à 24 ans ont déjà consommé du cannabis. 12% en ont utilisé dans la dernière année, et 2,6% sont des utilisateurs habituels et fréquents. Le premier usage, en moyenne, se situe à 17 ans.Comment réagir si l’on pense que son ado utilise du cannabis ?

Plus d'articles