31% de cancer en moins en mangeant des antioxydants !

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
-A +A
Messieurs, mangez quotidiennement des fruits et des légumes ! Ces aliments, en apportant des antioxydants, tels que du bêtacarotène, de la vitamine C, E, du sélénium et du zinc, réduisent de 31% le risque de cancer.

Ce constat provient de l'étude Suvimax (SUpplémentation en VItamines et en Minéraux AntioXydants) qui vient de prendre fin au terme de huit années de suivi. Elle a porté sur un total de 13.027 sujets sains (7.886 femmes âgées de 35 à 60 ans et 5.141 hommes de 45 à 60 ans). Répartis en deux groupes, certains recevaient quotidiennement un placebo, les autres, un apport en antioxydants : 6mg de bêtacarotène, 120mg de vitamine C, 30mg de vitamine E, 1/4g de sélénium 100 et 20mg de zinc.

Après huit années de suivi (questionnaires, bilans de santé, enquêtes alimentaires, dosages plasmatiques, tests spécifiques en cas de maladie déclarées), les résultats démontrent que cet apport en vitamines et minéraux antioxydants réduit de 31% le risque de cancer et la mortalité globale chez l'homme. La plupart des localisations cancéreuses sont concernées : digestive, ORL, respiratoire, cutanée Cette conclusion ne s'applique pas aux femmes. Leur statut nutritionnel en début d'étude et leur consommation en fruits et légumes plus élevée que celle des hommes peuvent expliquer cette différence. Dans cette étude, la supplémentation antioxydante n'a visiblement aucun bénéfice cardiovasculaire.

En France, on enregistre 49.000 nouveaux cas de cancer chez les hommes âgés de 45 à 65 ans. L'étude Suvimax démontre qu'un cancer sur trois pourrait être évité chez les hommes en moins de huit ans. En extrapolant à la population générale, on peut donc estimer qu'entre 4.400 et 23.000 nouveaux cancers pourraient être esquivés. Si l'on ne se limite plus à huit années, ni à une tranche d'âge, ce chiffre augmente encore considérablement.

En conclusion, les recommandations nutritionnelles contre le cancer préconisant de consommer au minimum 5 fruits et légumes par jour sont ici largement confirmées.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 31 Décembre 2003 : 01h00
Source : 5e congrès national de la Société française d'athérosclérose et de l'ARCOL, résultats de l'étude Suvimax ; Le quotidien du médecin, n°7450, décembre 2003.
A lire aussi
Des antioxydants pour rester en bonne santé ? Publié le 05/10/2009 - 00h00

Des apports insuffisants en antioxydants sont associés à un risque accru de cancer ou de maladies cardiovasculaires. Comment booster son alimentation en ces précieuses substances et est-il nécessaire de recourir à des suppléments en antioxydants pour se protéger contre ces grandes maladies ?

Le fumeur manque de vitamines C et E ! Publié le 06/03/2006 - 00h00

L'organisme du fumeur est mis à rude épreuve. Par exemple, on sait que le tabagisme entraîne un déficit en vitamine C. Or cette vitamine est aussi nécessaire à l'action d'une autre vitamine, la vitamine E, laquelle exerce normalement un effet protecteur contre le cancer. Et pour les...

Vitamines E et C anti-Alzheimer Publié le 18/02/2004 - 00h00

Les vitamines E et C diminuent le risque de développer la maladie d'Alzheimer. En revanche, prises isolément ou à faibles doses, elles n'exercent pas d'effet protecteur.

Plus d'articles