25 médicaments génériques suspendus

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 09 Décembre 2014 : 10h55
Mis à jour le Mardi 09 Décembre 2014 : 12h19

25 médicaments génériques fabriqués par 8 laboratoires différents ont été suspendus.

Attention, ces médicaments n’ont pas été associés à un risque pour la santé. Il s’agit d’une mesure de précaution liée au non respect des bonnes pratiques lors d’essais cliniques de bioéquivalence.

© getty

Irrégularités dans les essais délivrant les AMM

Cette décision de l’Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm) de suspendre l’autorisation de mise sur le marché (AMM) de ces 25 médicaments génériques fait suite à une visite de contrôle d’un laboratoire en Inde (société GVK Bio). Ce type de laboratoire réalise des essais de bioéquivalence (on vérifie que le générique se comporte de façon similaire au médicament princeps) qui servent à délivrer les AMM. Or des anomalies de procédure entre 2008 et 2014 ayant été mises en évidence, les autorités françaises ont décidé de suspendre au total 25 médicaments génériques. Cette mesure va également être adoptée par d’autres pays comme la Belgique, le Luxembourg et l’Allemagne. Dès à présent, une révision du rapport bénéfices/risques de tous ces médicaments suspendus est prévue.

Ces médicaments ne présentent pas de risque avéré pour la santé ni de manque d’efficacité. Leur retrait du marché est une mesure de précaution liée à un manque de respect des bonnes pratiques cliniques.

PUB

Ne pas interrompre son traitement

En pratique, si vous prenez un des médicaments figurant sur cette liste, pas de panique, vous ne risquez rien. N’interrompez surtout pas votre traitement de votre propre chef. Parlez-en à votre médecin. Ensuite, ne soyez pas étonné si lors du renouvellement de vos médicaments, votre pharmacien ou votre médecin vous propose un autre produit équivalent. En effet, tous ces médicaments sont disponibles sous d’autres marques (génériques ou princeps).

Liste des spécialités commercialisées dont les AMM sont suspendues à compter du 18 décembre 2014 :http://ansm.sante.fr/content/download/70625/899815/version/3/file/PI_GVK_liste_med_AMM_suspen.pdf.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 09 Décembre 2014 : 10h55
Mis à jour le Mardi 09 Décembre 2014 : 12h19
Source : Agence nationale de sécurité du médicament (Ansm), Point d’information, 5 décembre 2014, http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/L-ANSM-lance-une-procedure-de-suspension-a-compter-du-18-decembre-de-25-medicaments-commercialises-en-France-Point-d-Information.
A lire aussi
77 médicaments sous surveillancePublié le 01/02/2011 - 09h43

La liste des 77 médicaments réclamée par le gouvernement vient d’être livrée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Elle complète celle des 59 médicaments placés sous surveillance, fournie préalablement et établie dans le cadre du « plan...

Retrait des médicaments contenant du phénobarbitolPublié le 05/03/2001 - 00h00

L'arrêt de la commercialisation des médicaments contenant du phénobarbitol pour des indications (insomnie, petites anxiétés …) autres que l'épilepsie vient d'être décidé par l'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS). Leur retrait des pharmacies sera...

Diane 35 : interdit dans 3 moisPublié le 31/01/2013 - 13h59

L'Agence du médicament (Ansm) a pris une décision extrême : Diane 35 et de ses génériques disparaîtront du marché d’ici 3 mois.Le rapport bénéfice / risque de ce traitement contre l’acné, trop largement prescrit comme contraceptif oral, a été jugé défavorable.

Plus d'articles