Yeux secs : un signe de photophobie ?

© Istock
Souffrir du syndrome des yeux secs génère de l’inconfort et des douleurs oculaires. Les causes peuvent être multiples. Parmi elles, la photophobie, autrement dit une sensibilité exacerbée à la lumière, voire une forte intolérance à cette dernière.
Publicité

Syndrome des yeux secs : les symptômes

Le syndrome des yeux secs se manifeste de diverses manières :

- une gêne dans l’œil : sentiment d’une poussière ou d’un grain de sable sous la paupière ;

- des yeux rouges ;

- des brûlures et démangeaisons ;

- des douleurs à l’œil ;

- une sensibilité accrue à la lumière, voire une totale intolérance dans les cas les plus graves : on parle alors de photophobie.

Publicité
Publicité

Les yeux secs : un signe de photophobie ?

La photophobie, ou forte sensibilité à la lumière, a comme causes couramment identifiées les migraines, ainsi que le blépharospasme (maladie qui conduit les muscles des paupières à se contracter de façon répétée et incontrôlable). Mais le syndrome des yeux secs peut lui aussi être incriminé. A contrario, souffrir de sécheresse oculaire n’est pas forcément le signe d’une photophobie. Les yeux secs peuvent en effet provenir de variations hormonales (les hormones interviennent dans la production des larmes), de l’état psychologique (anxiété, stress), du climat (vent sec, chaleur), de l’environnement de travail (travail sur écran), ou encore des traitements pris (antidépresseurs et antihistaminiques).

Pour préserver la santé de vos yeux, il est préférable de consulter un ophtalmologiste en cas de sécheresse oculaire. Il saura alors poser le bon diagnostic et déterminer les traitements et corrections qui s’imposent.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 20 Avril 2018 : 13h02