Le syndrome de Gougerot-Sjögren : ces femmes aux yeux secs

Le syndrome de Gougerot-Sjögren (SGS) est une maladie auto-immune (l'organisme lutte contre lui-même) qui touche 200.000 personnes en France. Il se caractérise par une sécheresse de toutes les muqueuses (oculaire, buccale, digestive, vaginale…) et est souvent associé à une polyarthrite chronique responsable de vives douleurs articulaires.
PUB

Une maladie méconnue dont les symptômes sont très divers

Les conséquences du syndrome de Gougerot-Sjögren sont très importantes sur la qualité de vie car nombre d'organes sont touchés. Du côté des yeux : vue voilée, éblouissements très fréquents, fatigue visuelle, kératite, inflammation oculaire… Du côté de la bouche : gingivite, caries à répétition, bouche sèche, troubles du goût… Sans oublier ces terribles douleurs rhumatismales qui peuvent aller jusqu'à empêcher de dormir. Et enfin, d'autres complications sont redoutables, comme notamment l'apparition d'un lymphome, ou cancer des ganglions, qui survient dans 5% des cas.

PUB
PUB

Quel traitement ?

Actuellement, aucun traitement ne permet de guérir cette maladie. Certains médicaments peuvent accroître les sécrétions lacrymales, salivaires, bronchiques ou cutanées. D'autres, comme les anti-inflammatoires ou les anxyolitiques traitent les conséquences de l'affection.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 10 Décembre 2001 : 01h00
Mis à jour le Vendredi 02 Octobre 2015 : 16h24