Voyages en voiture : le cauchemar de certains chiens et chats !

Aboiements, salivation excessive, nausées ou vomissements : voyager en voiture avec votre ami relève du cauchemar ?! Il existe des solutions pour améliorer son confort et le vôtre durant le trajet et par la même occasion, la sécurité routière !
Publicité

Stress et mal des transports

Certains chiens et chats vivent les trajets en voiture comme de véritables épreuves stressantes. Ce stress se manifeste par des aboiements ou miaulements incessants, des tremblements ou encore une attitude prostrée dans un coin du véhicule. En outre, le stress peut aussi induire une salivation excessive ainsi que des nausées et des vomissements. Mais ces troubles digestifs peuvent également être provoqués par un véritable mal des transports, lors duquel les vomissements ne sont pas causés par de l'anxiété mais par une perturbation de l'organe de l'équilibre se trouvant dans l'oreille interne. Si les troubles liés au stress peuvent disparaître au cours du temps lorsque votre ami se sera habitué à son nouveau moyen de voyager, les nausées provoquées par le mal des transports peuvent persister toute la vie de l'animal, bien que les jeunes chiens et chats semblent en général plus souvent atteints. Quoiqu'il en soit, ne grondez jamais un animal stressé ou sujet au mal des transports : en effet, il n'est pas responsable de cette situation désagréable et vos réprimandes n'auront pour seul effet que d'aggraver le stress déjà présent !

Publicité
Publicité

Bien voyager en voiture avec son animal de compagnie

Pour réduire les risques d'anxiété liés aux transports en voiture, il est important d'habituer votre chiot ou chaton dès son plus jeune âge à ce mode de déplacement. Commencez par des petits trajets et augmentez peu à peu la distance parcourue. Veillez aussi à ce que votre ami associe l'automobile à des moments joyeux : emmenez-le en balade en forêt par exemple et évitez de ne le transporter en voiture que pour la visite chez le vétérinaire ! Lors des départs en vacances, lorsque vous effectuez de longs voyages, veillez à vous arrêter au minimum toutes les 2 heures afin que votre chien ait le loisir de s'abreuver et se dégourdir les pattes.Attention aussi à la température dans la voiture en été : la déshydratation et le coup de chaleur guettent ! Enfin, pour votre sécurité, veillez à placer votre ami dans une cage de transport ou derrière une grille ou un filet spécialement prévu à cet effet.

Publié par Anne Pensis, vétérinaire le Lundi 03 Avril 2006 : 02h00