Voyage : apprivoiser le décalage horaire
Sommaire

Conseil N°3 : soyez diététiquement correct

N'abusez pas du café, évitez l'alcool au moins pendant les trois premiers jours et préférez des repas riches en protéines la journée et riches en glucides le soir.

Conseil N°4 : les médicaments du " jet lag "

La mauvaise tolérance au « jet lag » peut justifier le recours à un traitement médicamenteux, mais uniquement en cas de handicap réel, par exemple à court terme avec de grandes difficultés à assumer la tâche à réaliser ou à plus long terme avec une fatigue chronique liée à des décalages répétés.

Un hypnotique peut alors être recommandé, à condition d'en respecter scrupuleusement les indications suivantes :

  • ne le prenez pas dans l'avion, cela pourrait nuire au respect des consignes de sécurité ;
  • prenez-le précisément au moment de vous coucher, en aucun cas une demi-heure ou une heure avant de vous coucher ;
  • respectez sa prescription à dose minimale et pendant les trois jours suivant votre arrivée.

Quant à la mélatonine, cette hormone impliquée dans la synchronisation de notre rythme veille/sommeil, des études supplémentaires se révèlent indispensables avant de pouvoir recommander largement son utilisation (efficacité, effets indésirables).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :