Vos pieds, reflet de votre santé
Sommaire

Bleus, blancs, rouges… ou la maladie de Reynaud

En 1862, le docteur Maurice Reynaud décrivit en premier les manifestations de cette maladie : un trouble chronique de la circulation du sang qui survient surtout au froid et parfois en cas de stress émotionnel. Les extrémités des doigts et orteils (sauf le pouce et le gros orteil) deviennent d’abord blanches, puis légèrement bleutées, puis rouges. En même temps, avant que leur couleur redevienne normale, les orteils sont engourdis et froids. Si la sensation est désagréable, vaisseaux et tissus ne subissent pas de dommages. Beaucoup plus rare, le syndrome de Reynaud, peut être la conséquence de maladies qui touchent les vaisseaux sanguins comme la sclérodermie.

Le gros orteil tout rouge et enflé

Surnommée « maladie des rois », la goutte n’est pas une maladie réservée aux gros mangeurs et gros buveurs. Due à un excès d’acide urique dans le sang (hyperuricémie), la goutte est un type d’arthrite, une inflammation des articulations. Souvent la première touchée, celle du gros orteil dans laquelle se déposent des cristaux d’urate, responsables de la douleur, de la rougeur et du gonflement. Outre la conséquence d’excès alimentaires, elle peut être due à un mauvais fonctionnement des reins, à l’obésité, à l’hypertension artérielle, ou à la prise de certains médicaments. Inutile de vous conseiller de consulter un médecin, la douleur vous fera prendre rendez-vous chez ce dernier très rapidement.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Pied, Orteil et ongle
Source : "Vos pieds, reflet de votre santé", Magazine Côté Santé, N° 108, Avril/Mai 2017.
côté santé