Voile
Sommaire

3. Conseils pratiques

La voile nécessite une bonne connaissance :

  • de son bateau,
  • de la navigation,
  • de la météorologie : il faut savoir étudier et interpréter les conditions avant un départ,
  • règles de sécurité,
  • du code de la navigation.

Avant chaque sortie, il faut penser à l'équipement vestimentaire. Même en été s'il fait chaud, les conditions météorologiques peuvent changer rapidement. Songez à la pluie, au froid, au vent, mais aussi à vous protéger du soleil : la réverbération sur l'eau peut conduire à des coups de soleil mais aussi à des insolations, bien plus graves.

Emportez également de la boisson mais aussi quelque alimentation solide (barres énergétiques par exemple) si la sortie doit durer. En ce qui concerne les courses au large, un calcul soigneux des quantités à emporter est nécessaire. Il faut toujours prévoir suffisamment large car on peut toujours se retrouver bloqué plusieurs jours durant. Il en va de même pour l'eau potable s'il n'y a pas un désalinisateur sur le bateau.

Consignes de sécurité

  • Il est capital de bien connaître les règles de sécurité et de respecter le code de navigation.
  • Prévenez toujours de l'endroit où vous devez vous rendre et de la durée prévue.
  • Avant le départ vérifiez le matériel de sécurité : balises, bouées, fusées de détresse mais aussi le bon fonctionnement du radar, de la radio, du GPS (système de positionnement par satellite).
  • Sur un bateau soyez prudent. En cas de mer agitée, gardez toujours une main libre pour vous tenir au bateau et portez un gilet de sauvetage.
  • Si vous êtes seul (ce qui n'est pas conseillé) ou que la mer est très agitée, attachez-vous.
  • Si vous devez naviguer plusieurs jours, emportez une petite pharmacie (paracétamol ou aspirine, anti-diarrhéique, anti-vomitif, pansement gastrique, collyre, pansements, désinfectant, sparadrap, bande).
  • En cas de grande course au large, une véritable pharmacie est recommandée.
  • Grande navigation au large ou navigation à vue, il est toujours conseillé de posséder quelques notions de secourisme. Elles seront toujours utiles.

4. Principales pathologies

Il n'existe pas de pathologie particulière dans la voile mais les espaces sont restreints sur un bateau et il n'est pas de journée sans chocs, contusions ou petites plaies.

 

Ces traumatismes sont généralement bénins mais fréquents. Ils touchent essentiellement les mains et les pieds.

  • Si vous devez faire beaucoup de manoeuvre et tirer sur des bouts (cordages), portez des gants.
  • Quant aux pieds, il est conseillé de ne jamais marcher nu-pieds sur un bateau.

    Ceci évitera les contusions et fractures des orteils (sans gravité mais très douloureuses).

  • L'eau de mer n'aide pas à la cicatrisation des plaies.

    Si vous en avez, protégez-les bien.

  • Les coups de soleil et brûlures superficielles sont fréquents.

    Sachez vous protéger à temps car le vent sur le bateau donne une fausse sensation de fraîcheur.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :