Plongée sub-aquatique

PUB

1. Plongée : caractéristiques, particularités

La plongée sous-marine soumet l'homme à des contraintes particulières lors de la descente (augmentation de la pression environnante) et lors de la remontée (problème de la décompression des gaz), qui dans les deux cas peuvent être à l'origine de problèmes graves.

Elle nécessite une bonne condition physique et une autorisation médicale car certaines pathologies constituent des contre-indications formelles ou temporaires.

Sa pratique impose le respect scrupuleux des règles de sécurité.

2. Bienfaits et contre-indications

Les bienfaits de la plongée sub-aquatique sont essentiellement psychologiques : plaisir de la découverte, de l'aventure, de l'exploration de la faune aquatique, des épaves, des paysages marins. La plongée n'apporte pas de bienfaits physiques à proprement parler, mais comme il est souhaitable d'être en bonne condition physique, elle donne l'occasion au plongeur de se préparer par un travail foncier (natation, course à pied, vélo, rameur) dont les bénéfices sur les appareils cardiovasculaires et pulmonaires sont connus.

Contre-indications

  • Toutes les maladies qui peuvent provoquer une perte de connaissance constituent bien évidemment des contre-indications à la plongée : épilepsie, diabète, tétanie, spasmophilie, certaines maladies cardiaques.
  • L'asthme et certaines affections pulmonaires sont également des contre-indications.
  • Certaines affections ORL peuvent aussi constituer des contre-indications, généralement temporaires : otites, sinusites, angine, rhinite (rhume).
  • La fatigue, le stress, l'hyperémotivité, le mal de mer constituent également des contre-indications.

Guide: 

Publié le 22 Mars 2002 | Mis à jour le 02 Juin 2014
Auteurs : Dr Gérard Porte
PUB
PUB

Contenus sponsorisés