Vitamine E, sélénium et cancer de la prostate : mauvaises nouvelles ?
Sommaire

De la prudence et de nouvelles recherches

Puisqu'il s'agit d'analyses préliminaires, aucun de ces résultats ne prouve qu'une consommation de ces suppléments induit une augmentation du risque de cancer de la prostate.

Mais au vu des résultats, il a été demandé aux participants d'arrêter leur traitement. Ils continueront d'être suivis pendant 3 ans afin d'évaluer les effets à long terme de la supplémentation en vitamine E et en sélénium. A suivre…

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : NIH News - Review of Prostate Cancer Prevention Study Shows No Benefit for Use of Selenium and Vitamin E Supplements - Monday, October 27, 2008.