Virez les pubs pour la junk-food !

Des scientifiques de l'Institut de psychologie de Liverpool ont mobilisé 281 enfants de 6 à 13 ans, leur ont fait regarder des dessins animés précédés de 5 minutes de pub. Pour les uns, c'était de la pub pour des snacks, des biscuits, des fast-food, etc., pour les autres il s'agissait uniquement de j ouets.

Après, on leur demandait de classer leurs préférences sur une liste d'aliments.

Ceux qui avaient regardé la pub pour de la junk-food choisissaient les produits les plus riches en sucre et en gras. Et parmi ceux-ci, les plus sensibles à ces pubs étaient ceux qui passaient plus de 21 h devant la télé par semaine. Ils étaient aussi les plus gros du groupe.

Cette étude conforte ce que l'on savait déjà : les enfants sont très sensibles à la publicité pour les aliments gras et sucrés, cela leur donne envie d'en manger, et c'est une des multiples raisons de la catastrophique augmentation de l'obésité chez eux.

Cela n'a rien - hélas - modifié l'intensité de ces pubs malsaines. Le poids de l'industrie agroalimentaire est bien plus fort : éthique, morale, conscience, responsabilité ne font pas partie du vocabulaire du marketing.

Il n'y a que les parents qui peuvent lutter contre cet envahissement.

Alors, éliminez les chaînes de la télé ciblées sur les enfants. Et mettez-leur des DVD de dessins animés. C'est la première mesure pour limiter les dégâts. Une autre est de leur faire faire du sport.

Paule

Food Commercials Increase Preference for Energy-Dense Foods, Particularlyin Children Who Watch More Television
E. J. Boyland, J. A. Harrold, T. C. Kirkham, C.Corker, J. Cuddy, D. Evans, T. M. Dovey, C. L. Lawton, J. E. Blundell, J. C. G.Halford
Pediatrics, 2011

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :