Viande : comment bien la choisir

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 21 Juin 2016 : 20h49
Mis à jour le Mercredi 22 Juin 2016 : 10h11

Vous avez décidé de réduire votre consommation de viande ?

C’est une sage résolution.

Mais c’est aussi le moment de bien choisir la viande que vous allez (moins) manger. 

PUB

Les études ne manquent pas qui démontrent qu’une trop grande consommation de viande est nocive pour la santé. On vous en a souvent parlé sur e-sante.

Les études ne manquent pas non plus qui démontrent aussi que l’élevage industriel est nocif pour l’environnement.

Tout cela pousse évidemment à mettre la pédale douce sur les biftecks, les rôtis etc.

Et à oublier définitivement le rayon viandes de votre supermarché pour nouer une relation amicale avec un bon boucher de votre quartier.

Mais tous les bouchers n’ont pas forcément de la bonne viande.

Si vous voulez vous documenter sur celle-ci, regardez ici. Vous y trouverez absolument tout sur les races à viandes, les dénominations des morceaux, les méthodes d’élevage etc. Cela vous permettra de mieux choisir.

Acheter de la bonne viande, provenant d’éleveurs consciencieux, ne vous reviendra pas forcément plus cher.

De toute façon, vous faites déjà des économies puisque vous en achetez moins.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 21 Juin 2016 : 20h49
Mis à jour le Mercredi 22 Juin 2016 : 10h11
PUB
PUB
A lire aussi
Le bœuf, j’en mange ou pas ?Publié le 06/11/2014 - 09h54

La viande de boeuf est-elle vraiment mauvaise pour la santé ? A quelle fréquence en manger ? Comment bien la choisir ? E-santé vous répond.

ViandesPublié le 09/07/2001 - 00h00

La viande a toujours été un aliment porteur de symboles. Elle véhicule - surtout quand elle est rouge - une image de "force", probablement celle de l'animal dont elle est issue.

Farines animales : je ne mangerai plus de poisson d’élevage !Publié le 18/02/2013 - 09h05

L’Europe vient d’autoriser l’alimentation des poissons d’élevage par les farines animales. On nous explique que le risque du prion est derrière nous. Dont acte. Mais reste le problème de la pauvreté en oméga-3 de ces farines animales.Pourtant la chair des poissons, réputée pour sarichesse en oméga-3, nécessite qu’ils mangent des aliments riches en oméga-3, dans le respect de la chaîne alimentaire du plancton. Dans le même temps une très belle étude française démontre que les oméga-3 sont indispensables à la prévention de la dégénérescence de la rétine ou...

Plus d'articles