Le Viagra® innocenté ?

Le bilan après un an de commercialisation.

PUB

L'Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (AFSSAPS, ex-Agence du médicament) a compilé les informations recueillies sur le sildafénil (Viagra®) au cours de sa première année de commercialisation. En France, entre le 15 octobre 1998 et le 30 septembre 1999, 33 cas de décès pouvant éventuellement avoir un lien avec la consommation de Viagra® ont été portés à la connaissance de l'Agence, à comparer avec le nombre de patients traités, estimé à 250.000 depuis la mise sur le marché

Peu de cas de décès réellement dus au Viagra®

La plupart des cas ont été rapportés chez des patients présentant déjà des facteurs de risque cardiovasculaires et qui avaient donc un risque plus élevé que la moyenne d'avoir un accident cardiaque, qu'ils prennent ou non du Viagra®. Pour l'Agence de sécurité sanitaire, dans 20 cas, l'observation est trop imprécise pour pouvoir être interprétée (prise de Viagra® non confirmée, cause du décès non déterminée, délai inconnu entre la prise de Viagra® et le décès). Dans trois cas, le délai entre la prise de Viagra® et le décès était de plusieurs jours, ce qui rend la responsabilité du médicament peu vraisemblable. Dans un cas, un surdosage volontaire a été suspecté, avec la prise de plusieurs autres médicaments. Chez 3 patients, il semble que la cause du décès soit plutôt due à l'évolution d'une maladie sous-jacente. Dans 6 cas, le médicament n'a pas été bien utilisé: absence de prescription, association à des médicaments contre-indiqués (dérivés de la trinitrine), interruption du traitement d'une hypertension artérielle ou d'une insuffisance coronarienne.

PUB
PUB

Des données plutôt rassurantes

Au total, en tenant compte de l'âge des patients et de leurs facteurs de risque pour le coeur et les vaisseaux, l'AFSSAPS a estimé que ces données ne devaient pas remettre en cause la sécurité d'emploi du sildafénil (Viagra®). L'Agence insiste cependant sur le fait que cette spécialité ne doit être prise que sur prescription médicale, et en respectant les contre-indications et les précautions d'emploi officielles du médicament. Ces données sont donc globalement rassurantes.

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 04 Novembre 1999 : 01h00
Source : Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSPS) " Viagra® : actualisation des données de pharmacovigilance " - Communiqué de presse du 5 octobre 1999 " Consulté sur le Web à l'adresse http://agmed.sante.gouv.fr/fr/index.html