Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Depuis début mai, des cas de variole du singe, sans lien direct avec un voyage en Afrique du Centre ou de l’Ouest, ont été signalés à travers le monde. Santé Publique France indique que des malades se trouvent en France. Quelles sont les régions les plus touchées ?
Variole du singe : les regions francaises les plus touchees

La variole du singe, provoquée par un orthopoxvirus surnommé Monkeypox, affiche une propagation inhabituelle. En effet, des cas de cette maladie - qui circule généralement dans les zones forestières d’Afrique du Centre et de l’Ouest - ont été enregistrés en Europe sans lien direct avec un séjour dans ces régions. 

"En l’absence habituelle de Monkeypox en Europe et de lien rapporté par les cas identifiés avec une zone à risque, le contexte européen actuel constitue une alerte et suggère une contamination en Europe", rappelle Santé Publique France dans son point de situation au 23 juin 2022. La surveillance de cette infection a été renforcée dans l’Hexagone ainsi qu’au niveau mondial.

Monkeypox : premier cas chez les enfants

Selon Santé Publique France, on compte 440 malades atteint de la variole du singe en France au 28 juin, soit 110 nouveaux cas en 5 jours.

"Parmi ces cas, un premier cas concerne un enfant scolarisé dans une école primaire d’Ile-de-France. Il a été pris en charge médicalement et ne présente aucun signe de gravité. Un cas probable a été identifié au sein de la même fratrie", prévient le point de situation publié mardi. 

L'âge médian des cas adultes confirmés est de 35 jours. L'organisation précise que le diagnostic est en moyenne réalisé 6 jours après le début des symptômes.

"Parmi les cas investigués, 74% ont présenté une éruption génito-anale, 72% une éruption sur une autre partie du corps, 70% une fièvre et 72% des adénopathies", précise le rapport.

Variole du singe : les cas pourraient être “le sommet de l'iceberg”

L’OMS tente de comprendre la cause de “situation inhabituelle”. "Nous ne savons pas si nous ne voyons que le sommet de l'iceberg", a reconnu Sylvie Briand, directrice du département de préparation mondiale aux risques infectieux de l'OMS pendant une présentation sur cette hausse inexpliquée des cas lors de l'Assemblée mondiale de la santé à Genève, organisée fin mai.

L’experte a ajouté que les premières analyses n’ont pas dévoilé de variations ou de mutations du virus. Malgré la multiplication des cas, elle se veut rassurante : "nous avons une fenêtre de tir pour arrêter la transmission maintenant. Si nous mettons en place les mesures adéquates maintenant, nous pourrons probablement contenir cela rapidement". 

Variole du singe : une épidémie pas comparable avec la COVID-19

Le taux de mortalité dans les épidémies de variole du singe est évalué de 1 à 10 % "mais avec des soins appropriés, la plupart des patients se rétablissent", assure l’OMS sur son site internet. 

La directrice du département de préparation mondiale aux risques infectieux reconnaît que "plus de cas dans les jours à venir" sont attendus. Néanmoins, "ce n'est pas une maladie dont le grand public devrait s'inquiéter. Ce n'est pas la Covid ou d'autres maladies qui se répandent rapidement".

En cas d’apparition de symptômes de la variole du singe comme la fièvre et des éruptions cutanées avec des vésicules, il est recommandé de contacter le SAMU. Il est préférable également de s’isoler en attendant un avis médical et d’éviter les contacts avec d’autres personnes. En effet, la maladie peut être transmise par 

  • un contact direct avec les lésions cutanées ou les muqueuses d’un patient ; 
  • les gouttelettes (salive, éternuements, postillons…) d’une personne infectée ;
  • un contact avec l’environnement du malade : literie, vêtements, vaisselles, linge de bain…

La rédaction fait le point sur les régions françaises touchées

Île de France

1/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

312 cas confirmés de Monkeypox ont été rapportés en Ile-de-France au 28 juin 2022, selon Santé Publique France.

Occitanie

2/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

On compte 30 personnes atteintes de la variole du singe en Occitanie.

Auvergne-Rhône-Alpes

3/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

29 cas de variole du singe ont été enregistrés en Auvergne-Rhône-Alpes.

Nouvelle-Aquitaine

4/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

21 cas de variole du singe ont été confirmés sur le sol de la Nouvelle-Aquitaine.

Provence-Alpes-Côte d'Azur

5/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Dans son point de situation du 7 juin, Santé Publique France annonce la présence d'un premier cas de variole du singe dans la région PACA. Au 28 juin, la région en compte 16.

Hauts-de-France

6/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

16 cas de variole du singe ont été détectés dans les Hauts-de-France.

Normandie

7/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Le nombre de personnes infectées par la variole du singe en Normandie est de 7.

Bretagne

8/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

3 cas de variole du singe ont été identifiés dans la région au 28 juin 2022. Le nombre de malades n'a pas évolué par rapport au précédent point de situation.

Grand-Est

9/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Deux nouveaux cas de variole du singe ont été diagnostiqués dans la région Grand-Est. Elle en compte ainsi 3 au 28 juin 2022.

Centre-Val de Loire

10/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Il n'y a toujours qu'un cas confirmé de variole du singe dans la région Centre-Val de Loire au 28 juin 2022.

Bourgogne-Franche-Comté

11/12
Variole du singe : les régions françaises les plus touchées

Un premier cas a été détecté dans cette région selon le communiqué de Santé Publique France du 9 juin 2022. Il y a toujours qu'un cas au 28 juin 2022.

Pays-de-la-Loire

12/12
Pays-de-la-Loire

Un premier cas de variole du singe a été confirmé dans la région Pays-de-la-Loire, selon le point de situation du 28 juin 2022

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-monkeypox-point-de-situation-au-28-juin-2022
https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/un-premier-cas-confirme-de-monkeypox-sur-le-territoire-national
https://www.has-sante.fr/jcms/p_3340419/fr/monkeypox-vacciner-les-adultes-et-professionnels-de-sante-apres-une-exposition-a-la-maladie
https://openwho.org/courses/variole-du-singe-introduction
https://www.santepubliquefrance.fr/les-actualites/2022/cas-de-variole-du-singe-point-de-situation-au-21-juin-2022