Vaccin contre l'hépatite A, une immunité qui dure

L'hépatite A se développe peu dans nos pays mais touche fréquemment les voyageurs. La maladie n'est généralement pas dangereuse toutefois elle peut être très invalidante par la fatigue qu'elle procure et qui s'étend sur une période d'un ou deux mois. Le vaccin contre l'hépatite A existe et protège efficacement de la maladie. Selon les travaux d'une équipe de médecins belges, l'immunité qu'il confère peut même durer jusqu'à 30 ans. Une bonne raison pour ne pas oublier son vaccin avant de partir.
PUB

De nos jours, l'hépatite A ne sévit plus beaucoup dans nos contrées. Cette maladie virale qui se transmet par l'eau et les aliments frappe surtout les pays en voie de développement où les bonnes conditions d'hygiène ne sont pas toujours respectées. Si les autochtones peuvent développer une certaine résistance face à la maladie, il n'en va pas de même pour le voyageur imprudent ! Il suffit de quelques fruits et légumes crus mal rincés ou encore de quelques gorgées d'eau insalubre.

L'hépatite A est la forme la moins dangereuse d'hépatite puisqu'elle ne risque pas d'évoluer vers la chronicité. Après contamination, la maladie incube durant une période variant de 15 à 45 jours suivant les personnes et la charge virale ingérée. Les premières manifestations rappellent un syndrome grippal (fièvre, douleurs articulaires et musculaires) et sont associées à une grande sensation de fatigue. Vient ensuite la phase ictérique qui se caractérise par un jaunissement de la peau, des urines foncées, des selles décolorées, des nausées et une perte d'appétit. La fatigue persiste tout au long de cette phase.Même si la guérison est le plus souvent complète et spontanée en un ou deux mois, la maladie est très invalidante par la fatigue qu'elle procure et qui interdit pratiquement toute activité durant un bon mois. A cela s'ajoute une forte contagiosité qui oblige à des précautions drastiques vis-à-vis de l'entourage.

PUB
PUB

Le vaccin contre l'hépatite A existe et est efficace. Et, si l'on en croit les récents travaux d'une équipe belge, son efficacité peut même durer très longtemps. Van Damme et ses collaborateurs ont étudié la protection vaccinale que confère le vaccin Havrix® au cours du temps. Il s'avère qu'il provoque bien la formation d'anticorps contre le virus et que ces anticorps perdurent encore 10 ans après la vaccination. Les taux d'anticorps retrouvés sont non seulement suffisamment élevés pour conférer une immunité contre la maladie, mais suggèrent même que cette immunité pourrait se prolonger pendant encore 10 ou 20 ans. L'étude évalue la perte de ces anticorps à seulement 14 % par an.

Ces résultats intéresseront certainement les personnes amenées à voyager dans les pays ou l'hépatite A est endémique. Alors, avant un voyage, pensez à vous faire vacciner pour profiter pleinement de vos vacances et ne pas avoir de mauvaises surprises au retour.

Publié le 10 Avril 2002
Auteurs : Dr Philippe Presles