Une femme qui travaille avec des enfants atteinte d’une méningite à Villeurbanne

© Istock

Une femme travaillant avec de jeunes enfants a été hospitalisée après avoir contracté une méningite à Villeurbane (Rhône). Les autorités sont déjà entrées en contact avec toutes les personnes susceptible d'avoir été touchées.

PUB

Un nouveau cas de méningite bactérienne a été signalé ce 7 mars, selon le quotidien Le Progrès. Cette fois, il s'agit d'une femme travaillant avec des enfants, dans la région Auvergne-Rhône-Alpes à Villeurbanne. L'éducatrice est actuellement hospitalisée.

Cette femme travaille au sein de la crèche des Ecureuils dans le quartier de Cusset de la ville. Elle intervient également tous les matins dans l'école maternelle voisine, Ernest-Renan.

Toutes les personnes ayant été en contact avec elle ont été contactées par les autorit és dès que le cas a été déclaré. Parmi les personnes potentiellement touchées se trouvent particulièrement de jeunes enfants entre 3 mois et 4 ans

PUB
PUB

Un traitement antibiotique a été donné à chaque personne (famille, collègues, enfants) pouvan t avoir été proche d'elle, ainsi qu'une ordonnance pour un vaccin à faire 10 jours plus tard.

Des parents inquiets

Pour le moment, l'Agence régionale de santé n'a pas souhaité communiquer le nombre de personnes concernées. Ce silence sur l'affaire inquiète certains parents d'élèves de l'école Ernest-Renan qui se plaignent "d'avoir été tenus à l'écart des informations", comme ils l'ont confié aux journalistes du quotidien Le Progrès. Mais pour les autorités "les personnes qui devaient être courant l'ont été" et soulignent qu'il est "inutile d'informer trop largement et d'inquiéter inutilement".

Les méninges sont des membranes recouvrant le cerveau et la moelle épinière. Le terme de méningite désigne donc l'infection de ces membranes dans lesquelles circule le liquide céphalo-rachidien. Dans le cas d'une méningite bactérienne, deux germes sont essentiellement rencontrés : le méningocoque (Neisseria meningitidis) et le pneumocoque.

Plus des deux tiers des méningites bactériennes surviennent chez les enfants de moins de 5 ans. La prolongation de la maladie est liée à la vie en collectivité (crèches, écoles etc.). En effet, la bactérie est particulièrement fragile et ne résiste pas dans l'environnement. La transmission se fait par l'intermédiaire des gouttelettes de salive.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés