Un prématuré naît avec un poids de 268 grammes et survit

Une première dans le monde entier, un petit garçon est né à moins de 6 mois de grossesse avec un poids de 268 grammes, et sort sain et sauf de l'hôpital après 5 mois en unité de soins. 
© Istock

Le plus petit bébé au monde, de sexe masculin, est né en situation d'extrême prématurité avec un poids de 268 grammes, (soit moins que deux pommes) à l'hôpital universitaire Keio à Tokyo. Il était si petit à la naissance qu'il tenait dans le creux de la main d'un adulte, nous informe Le Figaro le 27 février 2019Selon les données connues, jamais un garçon aussi petit au moment de l'accouchement n'avait quitté une maternité sain et sauf. L'hôpital a annoncé que le petit garçon a finalement pu rentrer à la maison familiale le 20 février 2019 après cinq mois en unité de soins.

Une césarienne d'urgence pour arrêt de croissance du fœtus

En août 2018, la naissance de l'enfant avait dû être provoquée en raison d'un arrêt de croissance, les chirurgiens ont donc procédé à une césarienne d'urgence.

La naissance a eu lieu à 24 semaines d'aménorrhée : on parle de très grande prématurité pour les naissances ayant lieu avant 28 semaines d'aménorrhée, soit à moins de 6 mois de grossesse. En général, une grossesse se termine entre la 37e et la 41e semaine d'aménorrhée.

Organes immatures, apnées respiratoires et paralysie cérébrale

Quand un enfant naît très prématurément, il peut rencontrer de graves problèmes notamment au niveau du système immunitaire et le risque élevé de contracter des infections, mais aussi des possibilités de séquelles cérébrales, des problèmes de fonctions digestives immatures, car certains de ses organes n'ont pas terminé leur maturation, notamment le cerveau, les poumons et le tube digestif.

"Certaines régions du cerveau sont particulièrement sensibles en fonction du degré de prématurité, et lorsqu’elles sont touchées, elles peuvent entraîner des séquelles de gravité variable", selon SOS préma. Surtout, il peut arriver que la fréquence cardiaque ralentisse ou que l'enfant fasse des apnées respiratoires. Une surveillance médicale étroite est donc indispensable au cours des premiers mois de sa vie. Takeshi Arimitsu, pesant 268 grammes, a donc nécessité une assistance respiratoire et une alimentation par sonde gastrique au cours de ses cinq mois à l’hôpital.

"Je n'étais pas sûre qu'il survive"

Après cinq mois de soins intensifs, il pesait 3,238 kg et boit désormais du lait normalement. Il parvient également à respirer de façon autonome.

"Franchement, je n'étais pas sûre qu'il survive. Je suis heureuse qu'il ait tant pris de poids", a témoigné sa mère dans un message transmis aux médias. Effectivement, l’hôpital universitaire Keio à Tokyo informe : "le taux de survive des nouveau-nés de moins de 300 grammes est encore très faible, surtout lorsqu'il s'agit d'un garçon."

Des nourrissons nés avec un poids de moins de 300 grammes ont déjà été enregistré en Allemagne (274g) et au Japon (297g) en 2009, selon un registre international tenu par l'université de l'Iowa (Etats-Unis). Cependant, le record côté bébé de sexe féminin a été battu en 2015 en Allemagne par un nourrisson pesant 252 grammes à la naissance.

Mais Takeshi Arimitsu reste donc le bébé de sexe masculin qui est né le petit au monde !

Le médecin, qui a suivi le nourrisson Takeshi Arimitsu, tient à informer que même si les très grands prématurés exigent prudence et éthique, il dit avoir à cœur de "faire savoir que même quand un bébé naît très petit, il existe une possibilité qu’il puisse quitter la maternité en forme".

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La rédaction vous recommande sur Amazon :