Traitements contre la diarrhée : quels médicaments avec ou sans ordonnance ?

Une diarrhée et des flatulences pointent le bout de leur nez ? Avant de renoncer à un voyage ou de prendre la fuite au milieu d’un dîner de famille, sachez qu’il existe des médicaments qui "stoppent" temporairement ce genre de désagrément. Sarah Handrischeck pharmacien chez Shop Pharmacie, nous aide à faire le point sur ces traitements disponibles avec ou sans ordonnance.
© Adobe Stock

Comment reconnaître une diarrhée ? 

Trois millions de personnes consultent chaque année pour une diarrhée aiguë,  selon la Société nationale française de gastro-entérologie (consultez ici les dernières données du Réseau sentinelles).

La diarrhée se caractérise par :

  • des selles volumineuses, molles (voire liquides) et parfois graisseuses ; 
  • des spasmes et crampes abdominales ; 
  • des flatulences ; 
  • une envie plus fréquente et impérieuse d’aller à la selle

Elle s’accompagne aussi parfois de signes de déshydratation : soif intense, sècheresse de la bouche et de la peau, une urine concentrée et des mictions moins fréquentes, une fatigue, des évanouissements… 

Quelles sont les causes de la diarrhée ?

La diarrhée aiguë

Elle est occasionnelle et ne dure que quelques jours. Elle peut être causée par : 

  • une gastro-entérite virale ou bactérienne : Elle s’accompagne alors souvent de nausées/vomissements et d’une altération de l’état général ; 
  • une intoxication alimentaire à une bactérie (Salmonelle, Campylobacter, Listériose, Clostridium botulinum, Escherichia coli, Staphylocoque doré, …) : dans ce cas, la diarrhée est susceptible de persister tant que l’infection n’est pas traitée. Lorsqu’une intoxication alimentaire a lieu au cours d’un voyage à l’étranger, nous parlons de tourista du voyageur 
  • un évènement stressant ;
  • la prise d’antibiotiques : on parle de diarrhée dite "post-antibiotique" : elle est définie par l’émission d’au moins trois selles très molles à liquides par 24 heures, pendant au moins 24 heures, survenant pendant un traitement antibiotique, ou dans les deux mois suivant son arrêt (1). En effet, les antibiotiques altèrent la flore intestinale (dysbiose) et engendrent cette diarrhée fonctionnelle dans 5 à 20% des cas (1) ; 
  • l’abus d’édulcorants (chewing-gum, soda light…) ;
  • l’abus de laxatifs ;
  • un repas trop gras ou trop copieux. 

La diarrhée chronique

Elle peut être causée par certaines pathologies chroniques : 

  • le stress chronique ; 
  • une maladie intestinale chronique (MICI) : maladie de Crohn, maladie cœliaque, syndrome de l’intestin ou du colon irritable…
  • Une intolérance au lactose ou au gluten (maladie coeliaque) ; 
  • Une hyperthyroïdie.

Les fausses diarrhées

Elles se définissent par des défécations anormalement fréquentes et des besoins impérieux alors que les selles sont solides. Elles résultent du syndrome de l'intestin irritable ou d'une constipation chronique avec abus de laxatifs (2).

Diarrhée : quand faut-il consulter ?

Généralement, la diarrhée est bénigne et disparaît en quelques jours. Toutefois, il est recommandé de consulter un médecin si :

  • la diarrhée dure depuis plus de deux jours ; 
  • vous présentez des signes de déshydratation ; 
  • la diarrhée s’accompagne d’une perte de poids, d’une forte fièvre, de vomissements, de malaises ou encore de signes neurologiques ; 
  • la diarrhée survient au cours ou après un traitement antibiotique ;
  • si votre enfant ou votre nourrisson souffre de diarrhée. 

Quels traitements prendre pour soulager la diarrhée chez l’adulte ?

Médicaments : les différents types d'anti-diarrhéiques

Les traitements et les médicaments contre ce trouble peuvent écourter un épisode de diarrhée. Certains sont sans ordonnance. Leur prise doit s’accompagner de mesures diététiques et de réhydratation.

  • Les ralentisseurs du transit intestinal 

Il s’agit du lopéramide (Imodium). Il réduit les spasmes du tube digestif. Attention, ce médicament n’est en aucun cas un traitement de fond. Il ne doit être pris qu’en cas de crise : par exemple en cas de diarrhée lors d’une activité à l’extérieur (voyage, activité professionnelle…).  Certains sont sans ordonnance : Diarétyl®, Diastrolib®, Gastrowell loperamide®, certaines présentations d’Imodium® (Imodiumcaps®, Imodiumduo®…), Indiaral®, certaines présentations de Lopéramide.

  • Les antisécrétoires intestinaux

Il s’agit principalement des inhibiteurs des enképhalinases (ou racécadotril). Ils sont réservés aux diarrhées aiguës très liquides avec un risque de déshydratation important. Ils diminuent l'hypersécrétion intestinale d'eau et d'électrolytes induite par la toxine cholérique ou l'inflammation. Ils exercent une activité antidiarrhéique rapide, sans modification du temps de transit intestinal (ils n’engendrent donc pas de risque de constipation). Certains sont :

- sans ordonnance : Diarfix®, certaines présentations de Racécadotril, Tiorfast®… ;

- avec ordonnance : certaines présentations de Racécadotril, Tiorfan®, Tiorfanor®.

  • Les pansements digestifs

La diosmectite est un pansement intestinal à base d’argile. Elle recouvre et protège la muqueuse intestinale et absorbe les gaz.  Elle est réservée aux situations de crise et ne doit pas être prise sur le long terme. Elle engendre un risque de constipation. Elle est toujours sans ordonnance et commercialisée sous les noms de Smecta® ou encore Diosmectite Mylan®.

  • Les antidiarrhéiques d’origine microbienne

Ces médicaments favorisent la restauration de la flore intestinale grâce aux bactéries qu'ils contiennent. Ils sont utilisés dans le traitement d'appoint des diarrhées, en complément des mesures diététiques et de réhydratation. Ils sont sans ordonnance : Lactéol®, Lenia® ; Ultra-levure®, Carbo-levure®…

  • Les antiseptiques intestinaux : le nifuroxazide

Ces médicaments sont réservés au cas de diarrhées liées à une infection bactérienne. Selon l’ANSM : "en raison des risques liés au nifuroxazide (essentiellement d’ordre immuno-allergique, et d’un mésusage important) cet anti-infectieux intestinal (…) est désormais uniquement délivré sur prescription médicale. De plus, il ne doit plus être utilisé chez l’enfant et l’adolescent de moins de 18 ans". 

  • Pas de traitement antibiotique dans la majorité des cas 

Dans la majorité des cas, la diarrhée est d’origine virale (liée à un entérovirus ou à un rotavirus) : un traitement antibiotique n’est alors pas nécessaire. Toutefois, en cas de diarrhée bactérienne aiguë (intoxication à salmonelle, shigella, campylobacter, escherichia coli…), un traitement antibiotique est parfois prescrit par le médecin en cas de signes de gravité. Enfin, si la diarrhée est d’origine parasitaire, un traitement antiparasitaire (comme le Flagyl®) peut être prescrit.

Les probiotiques : traitement préventif et curatif

Les probiotiques renforcent la santé de la flore intestinale en repeuplant cette dernière de "bonnes" bactéries. Ils préviennent les désordres intestinaux et les diarrhées (3) et sont recommandés après une diarrhée liée à la prise d’antibiotiques. En effet, ces derniers génèrent une altération de la flore intestinale (ou dysbiose) (4).  

Traitement homéopathique 

L’homéopathie est un moyen naturel de soulager une diarrhée : l’Arsecicum album permet de traiter les diarrhées d’origine infectieuse et le China 5 CH est réservé au cas de selles très liquides avec un risque élevé de déshydratation. 

Les autres traitements naturels 

Selon Sarah Handrischeck, voici les exemples de traitements et de médicaments contre la diarrhée : "le charbon ou les tanins peuvent être utilisés : ils agissent un peu plus faiblement que les agents chimiques. Les enveloppes de psyllium peuvent également être consommées : elles absorbent la quantité accrue de liquide dans l'intestin et agissent donc contre la diarrhée".

Comment traiter la diarrhée chez l’enfant et le nourrisson ?

Chez l’enfant comme chez le nourrisson, le traitement passe avant tout par la réhydratation. En effet, dans la majorité des cas, la diarrhée est d’origine virale, les anti-diarrhéiques et les antibiotiques ne sont donc pas efficaces et il vaut mieux les éviter. L’enfant doit boire régulièrement. Il existe aussi de nombreuses solutions de réhydratation orale (telles que Adiaril, Gastrolyte SRO, …).

Chez l’enfant, le médecin pourra prescrire du paracétamol en cas de fièvre et des antispasmodiques contre les douleurs abdominales. Il vaut mieux éviter toute automédication et s’en tenir aux recommandations du médecin. 

Diarrhée : quand et comment recourir à l'automédication ?

Sarah Handrischeck, pharmacien chez Shop Pharmacie explique que : "l'automédication pour une diarrhée est envisageable chez l’adulte et l’enfant de plus 2 ans qui souffre de diarrhée aiguë qui ne dure pas plus de 3 jours. En outre, une consultation médicale est nécessaire en cas de présence de sang dans les selles, de fièvre, de douleurs de type colique ou de forte perte en eau ou en poids."

Diarrhée : gare à la déshydratation !

Lors d’une diarrhée, les pertes en eau peuvent être importantes. Il est recommandé de boire régulièrement une eau fortement minéralisée et de se procurer des solutions de réhydratation commercialisées. Ces solutions contiennent la proportion idéale de sels minéraux dont le corps a besoin pour se rétablir. 

Alimentation : que manger en cas de diarrhée ?

En cas de diarrhée, privilégiez des aliments pauvres en fibres et qui sauront vous redonner de l’énergie tels que le riz, les pâtes ou la semoule blanche. Du côté des fruits et légumes, optez pour les légumes cuits tels que les carottes ou la compote de coing. Les viandes maigres sont recommandées car elles sont plus digestes que les viandes grasses. Enfin, le yaourt est autorisé : sa richesse en ferments lactiques aide à reconstruire la flore intestinale. 

Que faire en cas de tourista ? 

"Les probiotiques et plus particulièrement le Saccharomyces boulardii est souvent utilisé avec succès contre la diarrhée du voyageur. Cette dernière est particulière, le lopéramide ne doit pas être utilisé ici, car ce principe actif inhibe le mouvement de l'intestin et donc d'éventuelles bactéries nocives ne quitteraient pas le corps", explique notre pharmacien-expert chez Shop Pharmacie.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.