Toux aiguë de l’enfant : comment y faire face ?

© Istock

La toux aiguë, surtout quand elle est amplifiée la nuit, est l’un des motifs de consultation  médicale les plus fréquents chez l’enfant. Si vous êtes parents, vous avez déjà vécu un de ces épisodes de toux, liés en grande majorité à des infections respiratoires banales, mais qui sont angoissants et fatigants pour toute la famille. Peu de médicaments sont conseillés pour la toux de l’enfant, alors comment y faire face malgré tout ? Le point avec le Docteur Jean-Philippe Becq, médecin généraliste à Toulouse.

PUB

Qu’est-ce que la toux aiguë de l’enfant?

La toux n’est pas une maladie, mais un symptôme, le plus souvent associé à une rhinopharyngite (pathologie la plus fréquente chez l’enfant) ou une bronchite. La toux est un réflexe indispensable de défense, puisqu’elle permet de drainer les voies respiratoires. Ce réflexe est présent à partir de l’âge de un mois, mais est moins efficace chez le nourrisson que chez l’enfant plus grand. Une toux aiguë deviendra chronique uniquement si elle persiste au-delà de trois semaines successives.

La toux peut prendre différentes formes :

PUB
PUB
  • La touxsèche, qui traduit une irritation des voies respiratoires, et peut entraîner des insomnies ou des vomissements, surtout si elle évolue en quintes. La toux sèche est très inquiétante pour les parents d’enfants en bas âges car elle est difficile à calmer et s’amplifie en général la nuit, perturbant le sommeil de toute la famille.
  • La toux grasse, dite productive, permet la remontée de sécrétions résultant de l’encombrement des voies respiratoires. Comme l’enfant crache, cette toux est moins angoissante pour les parents que la toux sèche.

Toux de l’enfant : quand consulter ?

La toux aiguë de l’enfant représente 18 à 20 % des consultations chez le médecin avant l’âge de quatre ans.

Entre six mois et six ans, un jeune enfant en bonne santé présente en moyenne quatre à cinq épisodes de rhinopharyngite par an, surtout en automne et en hiver. En effet, 200 virus différents sont capables de provoquer cette maladie très contagieuse. Son système immunitaire étant immature, votre bambin fait dans les premières années de sa vie son « apprentissage immunitaire ». Il ne faut donc pas que vous soyez trop inquiets si une toux apparaît chez votre enfant : elle disparaitra en général spontanément sous un délai de 10 à 14 jours.

Toutefois, certains symptômes généraux, s’ils apparaissent en plus de la toux, doivent vous alerter et vous pousser à consulter un médecin rapidement : si votre enfant a des difficultés à respirer, une respiration accélérée, que vous avez l’impression qu’il s’étouffe quand il tousse ou qu’il respire, que sa fréquence cardiaque a augmenté significativement, que sa température est élevée, qu’il ne dort plus du tout (ni le jour ni la nuit), qu’il est cyanosé (coloration bleue de la peau et des muqueuses) ou très angoissé.

De même, si la toux de l’enfant persiste au-delà de 14 jours, il vaut mieux prendre l’avis du médecin.

Publié le 20 Décembre 2016 | Mis à jour le 19 Janvier 2017
Auteur(s) : Magalie Le Bihan, pharmacien
Source : D’après un entretien avec le Docteur Jean-Philippe BECQ, médecine généraliste à Toulouse.
Voir + de sources

Les entretiens de Bichat « La toux aiguë de l’enfant : pourquoi ? Comment ? Que faire ? », octobre 2016, Laboratoires Pierre Fabre Healthcare.