Tension basse : quelles sont les principales causes ?

Publié le 28 Novembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Vous ressentez une sensation d'étourdissement ou de faiblesse... et si vous souffriez d'une chute de la pression artérielle ? Une tension basse peut avoir plusieurs origines, le point dans cet article.
PUB
© Istock

Maladie cardiovasculaire : mécanisme de la baisse de la tension

Plus communément appelée hypotension, une tension ou pression artérielle basse se caractérise par une pression sanguine anormalement basse. On parle d'hypotension artérielle lorsque la pression systolique descend en dessous de 9. Une tension trop basse empêche le sang d'être véhiculé correctement dans tout le réseau sanguin. Les organes et surtout le cerveau ne sont donc pas suffisamment oxygénés, ce qui provoque des vertiges et parfois une perte de connaissance. Tout le monde ne réagit pas de la même façon face à une tension basse, l'hypotension est d'ailleurs plus fréquente chez les jeunes femmes. Plusieurs facteurs interviennent dans la régulation de la pression sanguine, il suffit qu'un de ces facteurs soit altéré pour que la pression chute. - Les artères sont munies de barocepteurs qui captent les variations de pression. En cas de forte chute, quand on se lève par exemple, les barocepteurs en informent notre cerveau qui va en retour contracter la paroi des vaisseaux pour faire remonter la pression par l'intermédiaire du système nerveux autonome. - Le système hormonal influe également sur la pression sanguine, notamment le système rénine/angiotensine et l'aldostérone. 

PUB

Maladie cardiovasculaire : les causes d'une tension trop basse

Les causes sont diverses. - Une atteinte des barocepteurs empêche la régulation de la tension, cette atteinte peut être provoquée par le diabète, une insuffisance surrénalienne, une insuffisance rénale ou par un dysfonctionnement du système nerveux autonome. - Certaines pathologies entravent le fonctionnement des nerfs qui mènent l'information au cerveau, c'est le cas du diabète, de la syphilis ou de la tuberculose. - Une atteinte des glandes surrénales se répercute sur les reins puis, par conséquent, sur la tension artérielle (maladie d'Addison, insuffisance surrénale aiguë, phéochromocytome...). - Lorsque la baisse de pression survient après le repas (hypotension postprandiale), le dysfonctionnement provient du système nerveux autonome. - Une déshydratation provoque une baisse du volume sanguin et donc, dans le même temps, une baisse de la tension artérielle. - Enfin, certains médicaments, notamment les antidépresseurs et les diurétiques, sont responsables de chutes de la pression artérielle.

PUB

Traitement de la pression artérielle basse

Contrairement à l'hypertension, l'hypotension n'est pas dangereuse, elle peut cependant être handicapante si elle est trop fréquente. Pour y remédier, voici quelques astuces : - Boire 1.5 litre d'eau par jour et augmenter sa consommation de sel pour augmenter le volume sanguin. - Porter des bas de contention pour favoriser le retour veineux. - Pratiquer une activité physique régulière. - Si l'hypotension est trop importante, il est possible d'avoir recours à un traitement médicamenteux à base de fludrocortisone.N'hésitez pas à prendre un avis auprès de votre médecin traitant.