Talons hauts, porte-à-faux avec les genoux !

Il est bien connu que porter des talons hauts entraîne une contrainte exagérée du genou, d'où une augmentation du risque d'arthrose du genou. Une nouvelle étude montre que la forme du talon, extrémité plutôt pointue ou plutôt plate, ne modifie en rien ce risque.
PUB

L'influence du port de chaussures à talons hauts chez la femme sur le risque de gonarthrose a déjà été analysée et il est montré sans conteste que ce risque existe bel et bien. Cependant, le rôle de la forme du talon n'avait pas encore été exploré. Une étude s'est penchée sur cette question en comparant chez vingt femmes les effets du port de souliers à talons étroits ou larges, mais de hauteur équivalente. Il s'avère que le niveau de torsion du genou lors de la marche est similaire. Ainsi, privilégier les formes larges par rapport à des talons pointus, n'exerce aucun effet protecteur sur la déformation des genoux. Il est donc déconseillé de porter des talons hauts, quelque soit leur embase.

Publié le 05 Juin 2001
Auteur(s) : Dr Philippe Presles