Le tabagisme passif, ça rend sourd !

Le tabagisme a déjà été associé à une perte auditive. En revanche, les effets du tabagisme passifsur l’audition restaient à explorer.

PUB

Perte auditive chez les non-fumeurs exposés au tabagisme passif

Afin d’évaluer la qualité de l’auditiondes non-fumeurs exposés à la fumée des autres, des chercheurs se sont intéressés à une population de 3.000 non-fumeurs âgés de 20 à 69 ans ayant accepté de passer un examen audiométrique. Les sujets ont ensuite indiqué le plus précisément possible leur exposition antérieure au bruit et à la cigarette.

PUB
PUB

Le degré de perte auditive a été mesuré en testant la capacité à entendre des sons dans diverses gammes (fréquences basses ou moyennes et hautes fréquences). Résultat, l’exposition passive autabagisme est associée à une perte significative de l’audition dans les basses, moyennes et hautes fréquences. Cette perte est d’autant plus importante que l’exposition a été élevée et que les sujets étaient des anciens fumeurs.

Les anciens fumeurs ont une probabilité plus élevée de perte de l’ouïe : 14% perdent dans les fréquences basses ou moyennes et 46% perdent dans les fréquences élevées.

Protection contre le tabagisme passif

On s’aperçoit tous les jours un peu plus des dégâts potentiels de l’exposition passive au tabagisme. A minima, nous avons le devoir de protéger nos enfants de la fumée de cigarette. Les personnes âgées représentent aussi vis-à-vis du tabagisme passif, des sujets particulièrement à risque car déjà fragilisés par l’âge.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 27 Janvier 2011 : 16h16
Mis à jour le Vendredi 28 Janvier 2011 : 14h02
Source : Fabry D.A. et coll., Tabacco Control, doi:10.1136/tc.2010.035832, 15 novembre 2010.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés