Tabagisme : les traitements de la BPCO

© Istock
L'une des principales complications du tabagisme est la broncho-pneumopathie chronique obstructive ou BPCO. Elle ne guérit malheureusement pas, mais des traitements efficaces permettent d'en diminuer les symptômes et d'améliorer la qualité de vie des patients.
Publicité

Quels sont les symptômes de la BPCO ?

La BPCO est consécutive à des années de tabagisme chronique. Elle se manifeste tout d'abord par une toux, le plus souvent matinale, qui devient de plus en plus grasse et progressivement quotidienne. Dans un second temps, des difficultés respiratoires apparaissent, d'abord à l'effort puis au repos lorsqu'elle est très évoluée. Les surinfections bronchiques deviennent de plus en plus fréquentes chez les sujets atteints de BPCO. L'évolution vers l'insuffisance respiratoire chronique, puis terminale, est inéluctable.

Publicité
Publicité

Comment traiter une BPCO ?

Il n'existe aucun traitement curatif de la BPCO. La prise en charge proposée permet d'en ralentir l'évolution et d'améliorer le confort de vie du patient. La première étape est le sevrage total et définitif du tabagisme, avec l'aide ou non de substituts nicotiniques. Des médicaments bronchodilatateurs, des corticoïdes inhalés et des fluidifiants bronchiques permettent de soulager l'inflammation des bronches et d'en élargir leur calibre. Dans les formes très évoluées, une oxygénothérapie à domicile peut être nécessaire, quelques heures par jour, ou en permanence. La réhabilitation respiratoire, en centre spécialisé, fournit également une aide précieuse.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Lundi 11 Juin 2018 : 10h01