Statines Elisor, Vasten, Lodales, Zocor, Fractal, Lescol, Tahor : des médicaments sûrs

Peut-on suivre un traitement par statine quand on a une maladie musculaire ?

Oui, aucune maladie musculaire, comme par exemple une myopathie, n'empêche de débuter un traitement par statine lorsqu'il s'avère nécessaire. Un dosage de CPK vous sera demandé avant de commencer le traitement. Il faudra bien sûr, comme dans les autres cas, surveiller l'apparition d'éventuelles douleurs musculaires et les signaler à votre médecin.

Peut-on suivre un traitement par statine quand on pratique une activité sportive ?

Oui, le sport est possible durant le traitement. Il s'agit même d'un des conseils d'hygiène de vie recommandés en cas d'hypercholestérolémie. Cependant, l'augmentation des CPK étant un phénomène naturel à la suite d'un effort physique important, la seule contrainte est d'éviter les activités sportives 48 heures avant un dosage sanguin des CPK afin de ne pas perturber les résultats.

Combien de temps après l'arrêt du traitement les douleurs musculaires disparaissent-elles ? Disparaissent-elles totalement ?

Généralement, les douleurs musculaires disparaissent en quelques semaines après l'arrêt du traitement. Si elles persistent plus de 3 mois, votre médecin vous recommandera alors de consulter un spécialiste pour rechercher l'origine de ces douleurs. En effet, ces douleurs musculaires peuvent être dues à une autre maladie musculaire.

Mon médecin a décidé de remplacer une statine par une autre, quel en est l'intérêt ?

Si vous avez présenté des effets indésirables musculaires alors que vous étiez traité par une statine, votre médecin peut décider de la remplacer par une autre ; l'important étant de poursuivre votre traitement en raison des bénéfices reconnus à long terme. Même si les problèmes musculaires peuvent se rencontrer avec toutes les statines, une même personne peut réagir de manière différente d'une statine à l'autre. Après vous avoir prescrit une autre statine, votre médecin décidera d'une surveillance adaptée à votre cas.

Pourquoi la cérivastatine a-t-elle été retirée du marché ?

La décision de suspendre la commercialisation de la cérivastatine a été prise en Août 2001 par le groupe Bayer. En effet, malgré une intervention pour limiter la prescription de l'association contre-indiquée cérivastatine-gemfibrozil, des cas d'effets indésirables musculaires graves avec la cérivastatine, parfois mortels, ont continué à être observés. Ces cas graves sont survenus essentiellement aux Etats Unis, en association avec le gemfibrozil ou en cas de prescription d'une dose forte en début de traitement (double de la dose maximale autorisée en France). Suite à cet événement, l'Afssaps a fait le point sur les connaissances actuelles sur l'ensemble des statines et confirme que ce risque existe aussi avec les autres statines, mais de façon moins importante que pour la cérivastatine.

L'intérêt de prendre une statine est il supérieur au risque ?

Oui, le bénéfice obtenu grâce au traitement par une statine est aujourd'hui largement démontré et bien supérieur au risque de développer un problème musculaire, et en particulier une rhabdomyolyse, qui reste un événement exceptionnel. Des dizaines de millions de personnes dans le monde, parmi lesquels environ 3 millions de patients en France, prennent aujourd'hui un traitement hypocholestérolémiant par statine. Ceci permet de réduire la fréquence des accidents cardiovasculaires et de sauver des milliers de vies :

  • de l'ordre de 41 infarctus ou menace d'infarctus du myocarde évités, pour 1000 patients traités pendant 5 ans après un premier infarctus du myocarde ou une angine de poitrine,
  • de l'ordre de 17 infarctus ou menace d'infarctus du myocarde évités, pour 1000 patients sans problème coronaire connu traités par statine pendant 5 ans.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : L'AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) : www.afssaps.sante.fr