Les soins anti-âge, partenaires de la jeunesse éternelle

Publié le 13 Décembre 2010 à 16h58 par Valériane Munoz, journaliste santé
Dès l'âge de 40 ans, la peau perd de son élasticité, elle devient plus fine et des petites rides peuvent apparaître. Elle nécessite alors des soins anti-âge adaptés, préventifs et traitants, pour protéger sa densité et la restructurer tout en comblant les sillons. Tour d'horizon sur les soins anti-âge, des formules ultra-ciblées qui deviennent désormais de véritables partenaires de beauté et de jeunesse.

Le visage, miroir de l'âme

Le visage est le miroir de l'âme. Un proverbe criant de vérité puisque dès l'âge de 40 ans, autant l'hygiène alimentaire que les soins prodigués, les excès de tabac, de soleil mais aussi le stress, se lisent sur le visage. Bien que la maxime confirme "Rien ne sert de courir, il faut partir à point", il n'est jamais trop tard pour bien soigner sa peau, retrouver unenouvelle jeunesse et faire table rase des signes du temps. Mais encore faut-il s'adapter aux besoins de la peau mature !

Après la ménopause, le déficit en œstrogènes entraîne souvent une sécheresse des tissus et un relâchement cutané. Mais avant même le bouleversement hormonal, certaines fonctions de la peau ralentissent.

Pour éviter que la peau ne perde de son élasticité et se ride, il fautla nourrir et compenser ses défaillances avant même que ces signes ne soient visibles.

Qu'est-ce qu'un soin anti-âge ?

Les soins anti-âge ont trois missions principales :

  • La protection de la peau qui se fait par l'intermédiaire de filtres solaires ou d'anti-radicalaires comme les polyphénols, de vitamines (E et C le plus souvent) ou d'oligo-éléments.
  • La régénérationde la peau qui est stimulée par des acides de fruits ou des dérivés de la vitamine A (rétinol et autres) qui effectuent une exfoliation superficielle.
  • Les acides hyaluroniques souvent utilisés qui retiennent l'eau et comblent les couches profondes de la peau.