Sodomie : les positions qui facilitent l'orgasme

© Istock
Même si la sodomie reste une pratique un peu taboue, elle représente une réelle alternative aux traditionnelles sources de plaisir du couple. L’anus est en effet une zone éminemment érogène, chez la femme comme chez l’homme. Quelles sont les positions sexuelles qui favorisent l’orgasme anal ?
Publicité

Sodomie et orgasme anal

La sodomie est une pratique sexuelle de plus en plus pratiquée, même si l’évoquer reste encore tabou. La zone anale, aussi bien interne qu’externe, est extrêmement sensible, car elle est très innervée et vascularisée, ce qui la rend particulièrement érogène et propice à l’atteinte de l’orgasme. Toutefois, il est essentiel de bien préparer la partenaire à la sodomie, en lubrifiant l’anus avant la pénétration (contrairement au vagin, l’anus ne se lubrifie pas naturellement), faire monter le désir et l’excitation avec des caresses, un anulingus, masser les fesses ou encore stimuler le clitoris. Reste ensuite à trouver la position sexuelle qui favorise l’orgasme anal.

Publicité
Publicité

Les positions sexuelles qui favorisent l’orgasme anal

Il existe plusieurs positions possibles pour pratiquer la sodomie. Voici parmi les positions sexuelles, celles qui facilitent l’orgasme anal :

? le cheval inversé : l’homme est allongé sur le dos, la femme le chevauche en étant dos à lui ;

? la levrette : cette position classique permet un bon angle de pénétration pour atteindre l’orgasme anal ;

? le loup : il s’agit d’une variante de la levrette, en cela qu’elle se pratique debout, la femme avec un pied sur une chaise, ce qui accroît l’excitation des partenaires ;

? l’équerre : dans cette position, la femme est allongée sur le dos sur le lit, l’homme est à genoux au pied du lit, entre les jambes de sa partenaire.

 
Publié par La Rédaction E-Santé le Mardi 03 Juillet 2018 : 13h00