Et si nous étions tous des donneurs universels ?
Sommaire

Des enzymes qui gomment les antigènes de surface des globules rouges

Ces différents groupes sanguins et leurs différentes compatibilités rendent les choses bien compliquées et génèrent parfois aussi des erreurs d'étiquetage aux conséquences graves. En fait, l'idéal serait que nous devenions tous des donneurs universels (groupe 0). Ce n'est plus une utopie depuis que des chercheurs ont découvert des enzymes capables de transformer les globules rouges A, B et AB en globules du groupe 0. Explications.Les résultats de cette fantastique découverte ont été publiés en collaboration par la Société américaine ZymeQuest, le laboratoire Architecture et fonction des macromolécules biologiques (CNRS) et des scientifiques danois et suédois. Deux enzymes ont été identifiées, lesquelles sont capables de modifier les molécules présentes à la surface des globules rouges caractérisant les antigènes des groupes sanguins A, B et AB. Plus précisément elles détruisent les molécules de sucre qui sont présentes à la surface des globules rouges et qui interviennent dans la formation des antigènes A et B. De cette façon, elles convertissent les globules rouges A, B et AB en globules rouges du groupe 0. Reste à industrialiser ce nouveau processus, ce qui malheureusement devrait prendre une dizaine d'années.

Découvrez la coque de masque qui vous aide à mieux respirer sous votre masque !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Liu Q.P. et coll., Nature Biotechnology, 25 (4) : 454-64, 2007.