Sexualité estivale : la sécurité d'abord !
Sommaire

L'herpès n'est pas un virus sexuellement transmissible.

Faux.

L'herpès est une famille de virus, notamment responsable du bouton de fièvre (herpès labial) et de l'herpès génital. Cette dernière forme fait partie des maladies sexuellement transmissibles.

L'utilisation du préservatif est indispensable afin de se protéger de l'herpès génital.

En cas de prise de risque, le dépistage du sida doit être fait dans les trois semaines qui suivent.

Faux.

Les méthodes de dépistage ont aujourd'hui changé et il ne faut plus attendre trois mois pour réaliser un test de dépistage du virus du sida. Si vous pensez avoir été exposé à un risque de contamination (rapport sexuel non protégé, rupture de préservatif, blessure avec un objet souillé de sang, partage de matériel d'injection), rendez-vous aux urgences d'un hôpital, dans un centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) ou consultez un médecin dans un délai maximum de 48 heures. Un traitement préventif pourra vous être prescrit. Sinon, dans les 15 à 90 jours après l'exposition à risque, il est possible de déceler si vous avez été ou non contaminé par le VIH à l'issue d'un test de dépistage.

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :