Semaines et mois de grossesse : comprendre le calendrier de sa grossesse

Publié le 28 Septembre 2018 par La Rédaction E-Santé
Suivre sa grossesse est souvent compliqué, surtout lorsque c'est votre première fois. Entre les semaines d'aménorrhée, les semaines de grossesse et le calcul en mois, on a tendance à vite s'emmêler les pinceaux. On vous aide à y voir plus clair.
PUB
© Adobe Stock

Calculer en semaines de grossesse ou en mois ?

Il n'est pas toujours évident de déterminer l'évolution de la grossesse car il existe différentes méthodes de calcul. En règle générale, le calcul de la grossesse se fait en mois, ce qui permet de visualiser plus facilement l'évolution de bébé. Cependant, pour suivre avec exactitude la grossesse, deux méthodes existent : le calcul en semaines de grossesse et le calcul en semaines d’aménorrhée. Les spécialistes, eux, privilégient la 2e méthode car elle est plus fiable et facile à déterminer.

PUB

La différence entre le calcul en semaines d’aménorrhée et le calcul en semaines de grossesse

PUB

Pour calculer l'évolution de bébé, les spécialistes se basent sur la date du dernier jour de règles. Cette méthode englobe la période d'ovulation, rendant ainsi le calendrier plus long. En effet, le calcul total des semaines revient à 41 en aménorrhée au lieu de 39 si l'on se réfère à la deuxième méthode : le calcul en semaines de grossesse. Un calendrier en semaines de grossesse a la fécondation pour date de début. Cependant, parce que cette dernière est difficile à déterminer avec précision (surtout lorsque les rapports sexuels sont multiples), le calcul en semaines d’aménorrhée est préféré par les médecins. Néanmoins, une solution palliative existe. Une échographie de datation est réalisée entre la 11e et la 13e semaine d’aménorrhée. Vous obtiendrez ainsi la date de fécondation à +/- 3 jours.

La rédaction vous recommande sur Amazon :