Le sel, un véritable danger pour notre santé !
Sommaire

Supprimer les habitudes alimentaires à risque

Nous pouvons tous, individuellement, contrôler une bonne partie de nos apports sodés en supprimant nos habitudes alimentaires à risque :

  • Pas de salière à disposition sur la table.
  • Bannir le saupoudrage systématique : goûter systématiquement avant de saler ou de resaler.
  • Remplacer le sel par d'autres types d'assaisonnement comme les épices, les herbes aromatiques et cuisiner avec de l’ail, des oignons, des échalotes.
  • Réduire la quantité de sel ajouté dans l’eau de cuisson.
  • Remplacer les biscuits apéritifs, cacahuètes et chips par des légumes et fruits : tomates-cerises, radis, billes de melon, carottes ou céleri à tremper dans une sauce au yaourt, etc.
  • Eviter les eaux minérales trop riches en sodium en comparant les teneurs en sel indiquées sur les étiquettes.
  • Limiter les produits industriels, souvent très riches en sel.
  • Limiter les aliments les plus riches en sel : charcuterie (saucisson sec, jambon sec), bouillons (légumes ou viandes), sauces et condiments, certains fromages, pizzas et quiches, viennoiseries, biscuits apéritifs, etc.
  • Ne pas habituer les jeunes enfants à manger trop salé car les habitudes alimentaires se prennent dès l'enfance et il est difficile d'en changer à l'âge adulte.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :