Sécheresse des yeux, douleurs articulaires, fatigue... Et si c'était le syndrome de Gougerot-Sjögren ?
Sommaire

Gougerot-Sjögren et souffrance oculaire

Les larmes sont un système de protection de l'œil très complexe et performant. En cas de dessèchement, il y a une véritable souffrance : démangeaisons, brûlures, sensation de sable, lumière insupportable, larmoiements. Comme le souligne l'Association française du syndrome Gougerot-Sjögren et des syndromes secs, cette pathologie impose des renoncements en série : quelle profession est possible avec des contraintes comme mettre des gouttes, éviter les environnements climatisés ? Comment supporter des lentilles ? Les yeux sont-ils secs à cause des lentilles ou vice versa ? Pas de maquillage, etc.

L'Association précise aussi les grandes difficultés en cas de dépression. En effet, les antidépresseurs sont des médicaments qui aggravent la sècheresse...

En conclusion, si vous souffrez d'un syndrome de Gougerot-Sjögren il est très important d'être bien suivi(e) de manière à chercher à résoudre, avec votre médecin, toutes les difficultés pouvant vous gâcher le quotidien. L'objectif est bien de vivre normalement, ce qui est tout à fait possible.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dossier de presse de l'Association Française du Gougerot-Sjögren et des syndromes secs, mars 2006.