Sécheresse vaginale : les solutions selon votre âge
Sommaire

Rapport intime : quand la sécheresse vaginale se confond avec l'absence de lubrification 

Rapport intime : quand la sécheresse vaginale se confond avec l'absence de lubrification© Istock

La gynécologue prévient "Il faut différencier la sécheresse constante et l’absence de lubrification au moment des rapports intimes. Cette dernière peut toucher toutes les femmes, quelle que soit la période de leur vie, mais est assez fréquente chez les adolescentes". Elle poursuit "au début de la sexualité - surtout si le partenaire est jeune également - il n'y aura peut-être pas assez de temps pour les préliminaires. Comme ils ne sont pas assez longs, la lubrification qui vient du fond du vagin n'a pas le temps d'arriver à la vulve. La pénétration se fait alors peau sèche contre peau sèche, ce qui est ressenti comme une sécheresse".

La solution ? 

La solution est assez simple pour remédier aux sensations d’irritations et aux douleurs sous la couette. Elle est, d’ailleurs, recommandée à tout âge. C’est le lubrifiant. “C'est le b.a.ba, mais il faut le dire car certaines femmes hésitent”. Mais il ne faut pas. Odile Bargot explique “Le lubrifiant, c'est comme le starter d’une voiture. Si le partenaire est un peu rapide ou que les préliminaires sont insuffisants, mettre du lubrifiant au niveau de la vulve permet de rendre les préliminaires plus agréables. Ainsi, l'excitation va venir plus vite et il y a aura alors plus de sécrétions naturelles. Il ne faut pas hésiter à en utiliser”.

Protégez vos proches avec des solutions de Téléassistance !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Merci à au docteur Odile Bagot, gynécologue et auteure de Ménopause, pas de panique ! et Vagin & co aux éditions Mango