Se baigner sans risques

Dans le cadre de l’enquête «Noyades 2012», l’Institut de veille sanitaire (InVS), a, entre le 1er juin et le 5 juillet 2012, recensé 148 noyades accidentelles dont 73 sont à l’origine d’un décès. Soit, en moyenne, 2 décès par jour.Cette communication est l’occasion de rappeler les conseils à respecter pour se baigner en toute sécurité.
© Istock

Parmi les 148 cas de noyade mentionnés par l’InVS, 40 % ont eu lieu en mer, 15 % en piscine, 13 % en plan d’eau, 28 % en cours d’eau et 4 % dans d’autres lieux (baignoires, bassins…). L’InVS rappelle, dans un communiqué de presse, que « la prévention reste le premier moyen de protection contre les noyades accidentelles ».

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) édite, quant à lui, une brochure sur les différentes précautions à adopter, brochure intitulée Mode d’emploi de la baignade, pour un été en toute sécurité.

La vigilance commence avant même d’entrer dans l’eau

A la plage, l’Inpes recommande de choisir les lieux de baignade surveillés et de s’informer sur les conditions de baignade (drapeaux, situation météorologique, etc.). L’Institut insiste aussi sur la forme physique nécessaire pour se baigner.

Pendant la baignade d’enfants, la vigilance doit être de mise et sans failles. S’ils ne savent pas nager, l’Inpes préconise d’équiper les enfants de brassards portant le marquage CE et la norme NF 13138-1.

Si vous êtes adulte, il faut rentrer progressivement dans l’eau particulièrement lorsque l’eau est froide, être vigilant dans les vagues et faire attention à leur zone d’impact. En cas d’imprévu pendant la baignade, il s’agit surtout de ne pas lutter contre le courant ou les vagues afin de ne pas s’épuiser.

Piscines : un équipement très réglementé

Lorsque des enfants jouent à proximité d’une piscine, la surveillance d’un adulte est indispensable. De plus, la piscine doit avoir un équipement spécifique fait d’alarmes sonores, de couvertures, de barrières ou d’abris.

Pour en savoir plus sur le dispositif réglementaire concernant cet équipement, connectez-vous sur le site www.dgccrf.bercy.gouv.fr , rubrique « Sécurité des piscines ».

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Hopital.fr