Scooters : dans la vraie vie, il n'y a pas toujours de deuxième chance...
Sommaire

e-sante : Quelles sont les traumatismes spécifiques ?

Dr Laurent Pidhorz : Peu de statistiques sont disponibles. Ce dont on est sûr, c'est qu'en cas de fracture, une fois sur cinq, c'est une frature des deux os de la jambe. Pourquoi ? Parce qu'elles traînent. Il suffit d'observer : quand ils roulent vite et qu'ils tournent, ils se penchent dans les virages, et mettent une jambe dehors pour équilibrer leur centre de rotation, c'est alors que survient l'accident.Sinon, c'est très polymorphe, allant de la simple contusion ou à la fracture banale, jusqu'au traumatisme crânien grave, à la paraplégie, tétraplégie, amputation, contusion, fracture banale, entorse, etc. On observe le plus souvent une ou deux lésions, rarement plus. Mais en cas de multiples lésions, la vie est souvent en danger et les séquelles importantes.

e-sante : Quels messages préventifs peut-on donner aux jeunes scootéristes ?

Dr Laurent Pidhorz : Divers messages sont délivrés parmi lesquels les suivants sont imortants :

  • Le respect des autres. S'ils respectent les autres, ils se respecteront.
  • Le débridement des scooters : si ils les débrident, ils auront des engins trop rapides n'assurant plus la sécurité passive nécessaire.
  • Le port du casque et des protections vestimentaires.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Mots-clés : Scooter, Accident
Source :