Santé : le pissenlit est votre ami !
Publié le 05 Mai 2014 par Marion Garteiser, journaliste santé

Y a-t-il des contre-indications à l’utilisation du pissenlit ?

  • Le pissenlit est déconseillé à ceux et celles qui souffrent de troubles ou d’occlusion des voies biliaires, ainsi que de troubles du foie et d’ulcères du duodénum.

  • Par ailleurs, en cas de crise de calculs urinaires (coliques néphrétiques) son action diurétique risque d’entraîner de grosses douleurs, il faut donc aussi l’éviter.

  • Enfin, en cas d’insuffisance rénale ou de problèmes cardiaques, le pissenlit ne doit être pris qu’après avis du médecin.

Précisons aussi qu’il est possible d’être allergique au pissenlit.

Les personnes qui en souffrent sont aussi souvent allergiques à la camomille et à la marguerite. Si c'est votre cas, bien sûr, n’en consommez pas !

Source : VIDAL - le guide des plantes qui soignent.
La rédaction vous recommande sur Amazon :