Santé mentale: ai-je besoin d'un psy?
Sommaire

Connais-toi toi-même

La souffrance psychique est aussi inévitable que la douleur physique. "Tout au long de notre vie, nous devons nous adapter aux événements. Et l'ajustement ne se fait pas forcément de manière harmonieuse et imperceptible. Il faut donc savoir accepter des épisodes difficiles", explique le Dr Serge Zombek. Le plus important, en fait, est de déterminer si un passage à vide nous met en danger. Avec quelques critères simples, qu'énonce Anne-Marie Beke, infirmière en chef du service de psychiatrie de l'hôpital Brugmann à Bruxelles: "Si le problème s'installe dans le temps, s'il devient récurrent ou s'il empêche un fonctionnement normal au quotidien, il faut consulter".

L'heure de consulter ? Quelques signes d'alerte

Repli sur soi

Diminution du plaisir procuré par des activités normalement agréables

Perte de l'appétit

Tristesse

Idées suicidaires...

Angoisse, anxiété & Cie

Bien entendu, si votre anxiété paraît disproportionnée, si elle vous pousse à vous isoler, il faut consulter. Voici quelques exemples. "Une terreur absolue s'est emparée de moi. Sans avoir d'idée claire de ce qui me menaçait, j'étais certaine que j'allais mourir. La peur était intense: je ne pouvais plus bouger et quasi plus respirer", raconte Fanny, victime d'une attaque de panique sans que rien, extérieurement, ne la mette en danger. D'autres expriment leur angoisse par les fameux TOC, les troubles obsessionnels compulsifs, qui les poussent à répéter inlassablement des rituels, comme vérifier la fermeture d'une porte, se laver les mains, compter jusqu'à un certain nombre... Le tout jusqu'à plusieurs dizaines de fois par jour. La question qu'il faut se poser, selon le Dr Serge Zombek: "Une autre personne, mise dans les mêmes conditions, ressentirait-elle les mêmes angoisses ? Mon anxiété est-elle rationnelle et justifiée?"

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :