Santé auditive : pour que le smartphone reste l’ami des jeunes

© Istock

Le smartphone menace l’audition des jeunes. C’est la crainte de l’Association JNA qui en a fait le thème de la 20e édition de la campagne Journée Nationale de l’Audition qui se déroulera ce jeudi 9 mars 2017

PUB

Un jeune sur deux s’endort en écoutant de la musique avec son smartphone

L’enquête Ifop pour JNA indique que le smartphone accompagne les jeunes jusque dans leur sommeil. En effet, 54% des 15-17 ans et 45% des 18-24 ans s’endorment en écoutant la musique de leur smartphone via des oreillettes.

Or les oreillettes augmentent le danger pour l’audition « du fait de leur introduction dans le creux du conduit auditif ». JNA précise que seuls 19% des moins de 35 ans utilisent un casque classique dont 17% des 15-17ans et 22% des 18-24 ans.

PUB
PUB

Réduire aussi la durée et le volume d’écoute pour préserver son audition

L’autre comportement dangereux est l’écoute de musique dans les transports, qui concerne pas moins de 91% des 15-17 ans : bus et métro constituent des lieux très bruyants qui obligent à élever le son du smartphone, augmentant ainsi le risque de lésions du système auditif.

Enfin, 7 jeunes sur 10 écoutent de la musique plus d’une heure par jour sur leur smartphone et 25% plus de 2 heures.

Le respect de quelques consignes par les jeunes peut faire en sorte que le smartphone ne devienne pas un ennemi de la santé auditive. Si la dangerosité du volume sonore semble bien intégrée par les jeunes, celle de la durée quotidienne n’est pas encore bien perçue. En pratique, il est recommandé aux jeunes de limiter la durée d’écoute, d’éviter de s’endormir avec et de privilégier l’écoute au casque, surtout dans les lieux bruyants.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Jeudi 09 Mars 2017 : 09h53
Mis à jour le Jeudi 09 Mars 2017 : 09h54
Source : Campagne 2017 JNA, Enquête exclusive JNA-Ifop mars 2017.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés