Rhume et fièvre de bébé : le traitement par suppositoire

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 10 Août 2018 : 13h01
Saviez-vous qu'il est possible d'utiliser des suppositoires chez bébé en cas de rhume ? Cela peut être une solution intéressante si bébé a du mal à prendre ses médicaments par voie orale : n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien pour choisir les bons suppositoires pour bébé.   
© Istock
PUB

Pas un mais plusieurs types de suppositoires contre le rhume de bébé

Classiquement, on utilise du paracétamol pour faire baisser la fièvre de bébé en cas de rhume. Cette molécule est disponible sous différentes formes, y compris en suppositoire. Quelle que soit la forme utilisée, il est recommandé de ne pas dépasser 50 à 60 mg de paracétamol par kg et par jour. Normalement, il faut aussi respecter un délai de 6 heures entre deux prises. Cela étant dit, d'autres types de suppositoires peuvent être utilisés en cas de rhume chez bébé. Certains relèvent notamment de la phytothérapie et peuvent être dirigés vers divers symptômes du rhume, comme la toux. 

PUB
PUB

Comment utiliser les suppositoires contre le rhume et la fièvre de bébé ?

Quel que soit le suppositoire que vous souhaitez utiliser chez bébé, il est plus prudent de prendre un avis médical au préalable. Certains suppositoires peuvent présenter des contre-indications (ex. : convulsions fébriles, lésions annales). À noter également que la plupart d’entre eux sont désormais « plats » de chaque côté, mais que certains ont encore un bout « fusel頻. La tendance actuelle est plutôt d'introduire le suppositoire par sa face plate, mais les partisans de la méthode inverse sont encore nombreux... Au final, les deux techniques fonctionnent la plupart du temps : veillez surtout à humidifier légèrement le suppositoire pour ne pas irriter bébé.

Publié par La Rédaction E-Santé le Vendredi 10 Août 2018 : 13h01
PUB
PUB
A lire aussi
Un hiver sans grippe et sans rhumePublié le 06/01/2014 - 10h00

En hiver, les microbes attaquent… Défendez-vous… ou soignez-vous efficacement. Pour supporter plus confortablement des symptômes pénibles, mais aussi pour éviter les complications.  

Plus d'articles