Rhinite allergique chronique : les solutions

© Istock
La rhinite allergique chronique se traduit par un nez qui coule en présence de l’allergène. Elle se manifeste de façon saisonnière quand il s’agit d’allergie aux pollens de graminées, d’herbacées ou d’arbres, ou à chaque fois que la personne se trouve dans un lieu poussiéreux, quand il s’agit d’allergie aux acariens. Quels sont les symptômes et les solutions de la rhinite allergique ?
PUB

Symptômes de la rhinite allergique chronique

À chaque fois que la personne se trouve en présence de l’allergène, le système immunitaire produit des histamines pour se défendre. Les muqueuses du nez mais aussi des yeux s’enflamment. On parle de rhinorrhée (nez qui coule) et de conjonctivite allergique. Cela s’accompagne de démangeaisons au niveau du nez, de la gorge, d’éternuements et d'une difficulté à respirer.

PUB
PUB

Rhinite allergique chronique: les solutions

La solution la plus radicale en cas de rhinite allergique chronique est de fuir l’allergène. Si c’est possible dans le cas d’allergie aux acariens (fuir les lieux poussiéreux et mal aérés), c’est plus compliqué quand il s’agit d’allergie au pollen. Dès lors, des antihistaminiques permettront de traiter les symptômes de l’allergie et d’éviter que le nez et les yeux s’irritent. Laver son nez avec un spray à l’eau salée aidera aussi à éliminer les allergènes présents dans les muqueuses. Après identification de l’allergène responsable de la rhinite, une désensibilisation sur plusieurs années peut être proposée. C’est un procédé long, mais très efficace et définitif. Enfin, dans le cadre d'une rhinite allergique due aux acariens, il est recommandé d’ôter la poussière de la pièce, d’éviter les tapis et la moquette, de changer les draps chaque semaine et de bien aérer la literie chaque jour.

Publié le 03 Août 2018
Auteur(s) : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :