Révolution stratégique anti-poux
Sommaire

Les traitements anti-poux

Le malathion, la perméthrine, la dépalléthrine et la bioalléthrine sont des produits efficaces qui présentent peu d’inconvénients, mais ce sont des insecticides. Les plus efficaces sont ceux qui se présentent en lotion par rapport aux shampoings ou aux sprays. Leur efficacité se constate au 2e jour après le traitement, puis au 12e jour. En cas d’échec (les poux deviennent de plus en plus résistants à ces produits), mieux vaut consulter le médecin.

Le diméticone (Altopou®, Pouxit®…) agit très différemment. Ce n’est pas un insecticide, il agit mécaniquement en étouffant les poux et les lentes.

Attention, les solutions naturelles, dont les huiles essentielles, n’ont pas fait la preuve de leur efficacité. Mieux vaut donc les éviter afin de ne pas perdre de temps dans l’éradication de ces petites bêtes…

A savoir

Aujourd'hui, l'usage seul du peigne fin pour ôter mécaniquement les poux et les lentes est déconseillé. Et enfin, n'oublions pas que les adultes peuvent également être infestés.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : British Medical Journal, 329 : 1256-1257, 7 juin 2003.