Réanimation cardiaque : la chanson "Macarena" donne le bon rythme

© Istock

Ecouter l'ancien tube de l'été Macarena est plus utile qu'il n'y paraît. D'après une étude espagnole, cette chanson donne le bon rythme pour réussir une réanimation cardiaque.

PUB

Vous avez passé vos étés à vous déhancher sur la Macarena, du groupe Los Del Rio ? Cet entraînement pourrait vous servir à sauver des vies. Des scientifiques espagnols ont, en effet, constaté que ce morceau aide à trouver le bon rythme de massage cardiaque. Leurs conclusions ont été présentées au Congrès Euroanesthesia, qui se tient à Copenhague (Danemark).

Pour leur expérience, les chercheurs ont recruté 164 étudiant.e.s en médecine, réparti.e.s en trois groupes. Tous avaient la même instruction : pratiquer une compression cardiaque sur un mannequin d'entraînement. La vitesse de leurs gestes a été surveillée pendant deux minutes.

PUB
PUB

Mais les volontaires n'avaient pas tous la même assistance pour trouver le bon rythme (103 battements par minute). Le premier groupe n'a bénéficié d'aucune aide; le second a pu utiliser une application smartphone qui joue le rôle de métronome; le dernier a dû se rappeler le rythme de Macarena.

Mieux vaut bénéficier d'un "guide", au vu des résultats. A l'issue des tests, seul un quart des étudiant.e.s sans accompagnement est parvenu à maintenir un rythme de 100 à 120 compressions par minute.

D'autres tubes à écouter

Les volontaires qui se sont référés au rythme de la célèbre chanson espagnole s'en sortent sensiblement mieux, avec 74 % de taux de réussite. Mais c'est bien le métronome qui donne la meilleure mesure, avec 91 % de succès.

La Macarena n'est pas le seul "tube de l'été" à donner le bon rythme. La Croix-Rouge et d'autres organismes encouragent activement à garder en tête Staying Alive des Bee-Gees. Get Lucky des Daft Punk s'avère aussi très utile.

Si le rythme a été trouvé, aucun groupe ne parvient par contre à atteindre la profondeur recommandée, qui permet au sternum de s'abaisser de 5 centimètres. Les étudiant.e.s ont donc encore un peu d'entraînement devant eux…

Cela peut sembler léger, mais garder en tête le bon rythme est essentiel lors d'une réanimation cardio-pulmonaire. Lors d'un arrêt cardiaque, cette manipulation augmente considérablement les chances de survie sans séquelles de la victime.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés