Réaménager son logement avant une baisse d'autonomie

Rester le plus longtemps possible chez soi, est un souhait largement partagé par les personnes âgées en perte d'autonomie. Pour cela, il faut inévitablement prendre les devants et réaménager son logement de sorte à mieux anticiper toute baisse d'autonomie.
Publicité

Anticiper la perte d'autonomie

Rester à son domicile est un projet qui se prépare à l'avance. C'est dès la soixantaine, lorsque l'on a aucun souci de perte d'autonomie qu'il faut réfléchir et entreprendre les premiers aménagements de son domicile. Généralement, les finances et le mental sont encore au rendez-vous. Il ne s'agit pas de tout transformer, mais de modifier l'espace progressivement.

Publicité
Publicité

Quels changements à prévoir en prévision d'une perte d'autonomie

En priorité, il faut prévenir les chutes, car c'est la principale cause d'arrivée en institution.Ensuite, penser à rendre son logement accessible à un fauteuil roulant est important. Cela conditionne de nombreux choix : entrée de plein pied, chambre au rez-de-chaussée, aménagement de la salle de bain, douche au détriment de la baignoire, étagères basses dont l'accès ne nécessite pas d'échelle ni de tabouret, etc.Autre point primordial, entretenir les relations. En effet, rien ne remplace la présence humaine. Savoir qui contacter en cas de coup dur est essentiel. Il peut s'agir d'un membre de la famille, mais aussi d'un ami ou d'un voisin avec qui on entretient de bonnes relations au quotidien.

 
Publié par Rédaction E-sante.fr le Mercredi 30 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Lundi 04 Février 2008 : 01h00
Source : www.seniorscopie.com