Quels sont les vrais risques des piercings et des tatouages ?
Sommaire

Les risques cutanés du piercing et du tatouage

Cicatrice chéloïd

Il s'agit d'une grosse et disgracieuse cicatrice due à une prolifération exagérée et à une inflammation du tissu fibreux situé sous la peau.

Nécroses

Mort des cellules constituant un tissu. La nécrose peut toucher les cellules de la peau, mais aussi les cellules du cartilage, lors d'un piercing. C'est une séquelle irréversible.

Prurit

Et enfin, appartenant à la fois aux risques allergiques et cutanés, citons le prurit ou démangeaisons de la peau localisée ou généralisée. Dans de nombreux cas, cette réaction inflammatoire de la peau nécessite un traitement par corticothérapie de plusieurs jours.

Si la meilleure façon de se prémunir contre ces risques est de ne pas faire de piercing ou de tatouage, il est aussi recommandé de bien surveiller la zone piercée ou tatouée afin de consulter dès les premiers signes.

Et enfin, il existe des zones plus à risque que d'autres : l'atteinte des muqueuses sexuelles est fortement déconseillée. Le perçage des cartilages est également plus à risque.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Dron P. et coll., Eur. Ann. Allerg. Clin. Immunol., 39 (9) : 189-92, 2007.