A quel âge commencer la crème anti-rides ?

La lutte contre le vieillissement n'est pas réservée aux personnes âgées. Sous l'influence de la mode et des publicités prônant la jeunesse éternelle, on s'engage dans cette lutte anti-vieillissement de plus en plus tôt. A final, nombreuses sont les moins de 20 ans qui appliquent déjà une crème anti-rides. Est-ce une bonne idée de débuter si tôt l'usage de tels produits anti-vieillissement ?
© Istock
Sommaire

Plus on applique tôt un antirides, plus la peau préservera sa souplesse et sa beauté : Faux !

Il semblerait qu'un tiers des femmes de moins de 25 ans utilisent des produits destinés aux plus de 40 ans.

Or utilisés trop tôt, de tels produits peuvent avoir l'effet inverse : ils risquent d'accélérer le vieillissement de la peau et de provoquer des dégâts, potentiellement irréversibles, au lieu de la protéger des effets du temps. Explications.

Les crèmes anti-âge sont trop riches pour les peaux jeunes

Très riches en ingrédients, très lourdes et couvrantes, les crèmes anti-âge sur une peau qui n'en a pas besoin risquent de boucher les pores, d'asphyxier l'épiderme et de provoquer des boutons et des irrégularités.

Quant à la transpiration qui sert à réguler la température de l'épiderme et à éliminer les toxines, elle risque aussi d'être perturbée. Résultat, la peau respire mal et les toxines restent emprisonnées dans l'épiderme, renforçant le risque de boutons.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : " La médecine anti-âge ", Dr Catherine de Goursac, Editions Ellébore.